Nadine MOUSSELET : Une enquête de Laura Claes – Momies

0
170
Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

momies - Nadine MOUSSELET

Parution aux éditions Charles Corlet en mars 2009

Agon-Coutainville. Petite station balnéaire tranquille et bien fréquentée sur la côte ouest du Cotentin. Jusqu’au jour où un berger trouve, dans une criche, une vraie momie comme en confectionnaient les anciens égyptiens. Le corps est tellement bien conservé sous ses bandelettes que l’on peut l’identifier à l’oeil nu. Il s’agit d’une jeune fille disparue six mois plus tôt.

Quel est le tueur qui a traité ainsi Océane Guillard, adolescente d’à peine 16 ans ? le pire est que depuis, trois autres adolescentes n’ont plus donné signe de vie. Ont-elles subi le même sort? Le côté très particulier de ce crime décide le major Le Forestier d’appeler à la rescousse l’équipe de Jumet et la profileuse Laura Claes bien rodée dans la chasse aux tueurs en série.

(Source : Corlet – Pages : 318 – ISBN : 9782847062939 – Prix : 11,40 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

C’est le choc à Agon-Coutainville lorsque l’on retrouve une jeune fille momifiée. L’horreur s’amplifie avec la découverte de vases canopes. Et elle n’est pas hélas la seule à disparaitre.

La profileuse Laura Claes et ses deux coéquipiers vont tenter de se plonger dans l’esprit d’un prédateur féru d’Egypte ancienne.

Nadine Mousselet est passionnée par l’Egypte, elle aime également faire partager avec ses lecteurs les découvertes qu’elle a pu faire dans différents ouvrages sur les tueurs en série. Elle retranscrit très bien l’ambiance de la petite station balnéaire où les gens se connaissent….

Le thème des corps momifiés est vraiment original.

Advertisement
Co-fondatrice de Zonelivre.fr. Sophie PEUGNEZ est libraire et modératrice professionnelle de rencontres littéraires. Elle a été chroniqueuse littéraire pour le journal "Coté Caen" et pour la radio.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.