Mo HAYDER : Viscères

2
1025
Royaume-uni

INFOS ÉDITEUR

visceres - hayder

Parution aux éditions Presses de la Cité en janvier 2015

Parution aux éditions Pocket le 14 janvier 2016

Traduit par Jacques MARTINACHE

Série Inspecteur Jack Caffery et Flea

Il y a quinze ans, deux amoureux ont été retrouvés sauvagement éviscérés dans le bois attenant à la maison de campagne des Anchor-Ferrers. Le principal suspect, qui a avoué les crimes, est depuis sous les verrous. Mais aujourd’hui, alors que Oliver, Matilda et leur fille, Lucia, n’ont pas oublié cette découverte macabre, l’histoire se répète, plongeant la famille dans la terreur.

En grand peintre de l’angoisse, Mo Hayder nous livre une série de tableaux sanglants, dans lesquels le commissaire Jack Caffery, toujours hanté par la disparition de son jeune frère, est plus vulnérable que jamais.

(Source : Presses de la Cité – Pages : 448 – ISBN : 9782258092396 – Prix : 22,00 €)

L’AVIS DE PEPITA SONATINE

Heureuse de retrouver Mo Hayder au zénith de sa forme et de son écriture.Il faut dire que ses deux précédents romans m’avaient un peu moins emballée que ses premiers.
Cette fois-ci, intriguée par une 4ème de couverture plus que tentante, je me suis laissée séduire une nouvelle fois par les aventures de l’inspecteur de police Jack Caffery.

Plus que jamais affligé par la disparition de son frère, terrible blessure de son enfance et affaire jamais élucidée, Jack sera en quête d’une vérité qui l’amènera au cœur de notre histoire presque ma mégarde.
Une famille séquestrée, Oliver, Matilda et Lucia, leur fille, par deux voyous dont le but est de les effrayer plus que de les faire souffrir dans un premier temps.Le souvenir du sérial killer qui frappa la famille 15 ans plus tôt terrorise la famille. Et c’est dans l’attente du pire que règne la tension de ce roman noir.
L’intrigue se dévoile, insidieuse et nous bluffe.

Les deux affaires vont se croiser, se télescoper, nous induire en erreur vers de fausses pistes. Et de rebondissements en rebondissements, après nous avoir plongé dans la noirceur de l’âme humaine, Mo Hayder va nous élaborer un final totalement inattendu.

Ecriture tranchante, chapitres courts, aucun temps mort , une atmosphère lourde et inquiétante, tous les ingrédients d’une bonne intrigue.
Le retour de Mo Hayder, c’est bien ainsi que je qualifie « Viscères ».

A lire, même si vous n’avez pas encore fait connaissance avec l’inspecteur Caffery ; il sera tout temps de vous rattraper ensuite.

Sponsor

2 Commentaires

  1. Une auteure que j’ai toujours trouvé inégale, j’en ai lu quelques uns et seul Pig Island et Tokyo ont fortement marqué mon esprit.
    Merci quand meme à toi Pepita pour cet avis positif de ta part.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.