Michel QUINT : Effroyables jardins

0
211
France
Michel QUINT - Effroyables jardins
-
  • Éditions Joëlle Losfeld le 7 septembre 2000
  • Éditions Folio le 12 février 2004
  • Pages : 80
  • ISBN : 9782070313495
  • Prix : 4,30 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Le jeune garçon aimerait bien pouvoir se cacher, disparaître, lorsque son père, instituteur respecté, se déguise en clown amateur. Entre honte et mépris, il assiste à ses numéros. Jusqu’au jour où son oncle Gaston lui révèle le sens de cette étrange vocation en lui dévoilant un épisode tragi-comique de la Seconde Guerre mondiale… Pudeur, humour et tendresse caractérisent ce récit simple et bouleversant que Michel Quint a dédié à son grand-père, ancien combattant à Verdun, et à son père, ancien résistant.

L’AVIS STANISLAS PETROSKY

Je ne saurais dire il a combien d’années que j’avais vu ce livre…

Toujours est-il qu’à rencontrer Michel, j’ai eu envie de le relire, j’avais souvenir des images du film, pas des mots de son texte…

Et grand bien m’en a pris…

Il est magnifique ce récit, poétique, émouvant…

Je n’aime pas les livres de 600, 800 pages, je trouve que la plupart du temps, c’est trop long, trop de descriptions qui ne à rien, si ce n’est faire du caractère en plus, épaissir un roman. Alors on me dit que c’est n’importe quoi, une grande, une belle histoire, on ne peut pas la camper en 200 pages, sûrement pas, il en faut bien plus…

Avec ce jeune garçon, qui a un peu honte de son papa qui fait le clown pour ne pas oublier, Michel Quint démontre avec talent, qu’en 70 pages on peut tout dire et même plaire à Jean Becker afin qu’il en fasse un grand film…

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.