Maud TABACHNIK : Le tango des assassins

0
74
France

INFOS ÉDITEUR

Le tango des assassins - Maud TABACHNIK

Parution aux Masque en février 2000

Parution aux éditions Livre de Poche en mai 2002

Des bébés enlevés et revendus… Leurs parents torturés pour avoir osé penser contre le pouvoir en place… L’Argentine tout entière ne serait-elle qu’un vaste marché aux enfants de détenus ? Que sont devenus les fils et les filles de ces « folles de mai », qui hurlent encore au coeur de Buenos Aires ?

Sandra Kahn n’en a cure. Ce qu’elle veut, c’est retrouver Nina, sa compagne envoyée par l’Unesco pour enquêter sur ces rapts. Trois jours après son arrivée, Nina a disparu. Avalée par la pampa. Et les autorités semblent si désireuses de ne pas la voir réapparaître que Sandra, fidèle à son célèbre esprit de contradiction, prend le premier vol pour Buenos Aires et appelle Sam Goodman à son aide.

Quand leur quête rejoint celle de milliers d’autres et qu’ils commencent à lever un coin du voile noir, ils ignorent encore que leur découverte fait écho aux pires tourments de l’Histoire…

Avec la nouvelle aventure de Sandra Kahn, Maud Tabachnik brosse avec audace le tableau d’une Argentine sans limites et le portrait d’une héroïne à sa mesure…

(Source : Livre de Poche – Pages : 247 – ISBN : 9782253172369 – Prix : 5,00 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Un voile noir de l’Histoire !

Nina et Sandra forment un couple comme les autres, avec ses coups « de gueule », ses tendres réconciliations… Nina décide malgré les appréhensions de son compagne de partir enquêter sur des disparitions d’enfants en Argentine. Sandra attend ses appels pour savoir comment se passe son séjour mais aucun signe de vie… Elle tente de joindre l’hôtel qui se montre peu compréhensif, « sa meilleure amie » a le droit de s’isoler… Elle se trouve confronter à l’indifférence et à l’incompréhension vis-à-vis de couple.

Sandra part en Argentine et va se trouver confronter à des trafiquants d’enfants très violents, à des individus avec des « relents » de nazisme….

Un roman superbe très fort. L’écriture de Maud Tabachnik peut sembler abrupte mais elle sert un texte fort. L’homosexualité face à des pays latins bercés par le machisme et par une culture chrétienne qui façonne certaines frontières… Heureusement tous les individus ne sont pas marqués par cette « noirceur », il n’y a qu’une poignée d’êtres méprisables et la résistance pour revétir différentes formes.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici