Marco VICHI : Enquête du Commissaire BORDELLI – Mort à Florence

0
349

INFOS ÉDITEUR

Marco VICHI : Enquête du Commissaire BORDELLI - Mort à FlorenceParution aux éditions Philippe REY en octobre 2017

Traduit par Nathalie Bauer

Novembre 1966. Le commissaire Bordelli remâche son impuissance face à la disparition de Giacomo, treize ans, évanoui dans le néant à la sortie du collège. Poursuivi par ce mystère, il est prêt à suivre toutes les pistes, y compris celle que pourrait lui indiquer Amelia, une cartomancienne rencontrée chez son amie Rosa. D’ailleurs, la femme ne se trompe pas : le cadavre de l’enfant est bientôt retrouvé dans le bois d’une colline voisine, où il a apparemment été enterré à la va-vite. Il ne reste plus qu’à inspecter les lieux à la recherche d’indices. S’accrochant à une mince piste, le commissaire entame une enquête qui le mènera parmi des nostalgiques du fascisme et de Mussolini.

Dans cette troisième enquête, le commissaire Bordelli, plus que jamais hanté par la guerre, affiche une humeur aussi sombre que le ciel qui surplombe alors Florence. Rien ne le soulage, ni ses amis (le scientifique Dante, le médecin légiste Diotivede, le voleur Botta, l’ancienne prostituée Rosa), ni son jeune bras droit Piras, ni les plats succulents de Toto. Mais voilà qu’il rencontre une jeune femme brune correspondant parfaitement au portrait que la cartomancienne lui a brossé de sa prochaine conquête.

Quelques jours plus tard, sous l’effet de pluies torrentielles, l’Arno déborde et déverse dans les rues des flots de boue qui paralysent la ville, tel le symbole de sa noirceur. Au déroulement de l’enquête se mêle alors le portrait d’une Florence imprévue.

(Source : Philippe REY – Pages : 380 – ISBN : 9782848766324 – Prix : 19,00 €)

L’AVIS

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Co-fondateur de Zonelivre.fr. Il est le rédacteur en chef et le webmaster du site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.