Lalie WALKER : Pour toutes les fois

0
75
France

INFOS ÉDITEUR

pour-toutes-les-fois-lalie walker

Parution aux éditions Hors Commerce en septembre 2001

Parution aux éditions Folio Policier en avril 2005

Une enquête de l’inspecteur Jeanne Debords

Un serial-killer obsédé par les filles aux yeux verts et qui tue rituellement avant d’épiler les corps et de tracer sur les reins la même mystérieuse croix blanche.

Des jumeaux aux comportements psychotiques soudés par un secret que personne n’a percé.

Une famille où le non-dit pèse et ravage les faibles. Des hommes qui rôdent la nuit en rollers dans une ville balayée par les vents…

La vie de Laure récemment revenue de Stanford bascule dans le cauchemar. Psychologue spécialisée dans l’étude des rêves et fascinée par l’amnésie, dotée d’un regard couleur d’eau magnifique, elle ne supporte plus les mensonges.

Elle sait que le tueur la guette chaque jour. Que la vérité est à portée de sa main. A-t-elle envie de la connaître ? En aura-t-elle le temps ?

(Source : Folio – Pages : 416 – ISBN : 9782070306916 – Prix : 7,40 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Thriller psychologique

Caen. Ville paisible de province ? Pas vraiment. Entre un tueur en série qui s’attaque aux jeunes filles aux yeux verts et une bande d’individus en roller qui terrorisent les passants, l’angoisse plane sur la ville.

Laure, jeune psychologue revenue depuis peu des États-Unis a de plus en plus de mal à supporter l’ambiance étriquée de sa famille bourgeoise. Les secrets de famille l’étouffent et la rongent.

Le commissaire Jeanne Debords doit affronter le caractère étrange de la jeune femme au cours de son enquête.

Un thriller passionnant sur le thème du non-dit. La lourdeur des secrets de famille et les codes qui régissent les grandes familles bourgeoises normandes sont habilement transcrits. Qui sortira indemne de cette histoire?

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.