Julia CHAPMAN : Les Détectives du Yorkshire – 01 – Rendez-vous avec le crime

0
216

Premier volet d’une série so british, Rendez-vous avec le crime est un polar drôle, plein de charme et au casting haut en couleur.

Julia CHAPMAN - Les Detectives du Yorkshire - 01 - Rendez-vous avec le crime
-

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Quand Samson O’Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d’un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l’informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n’est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu’elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne !

Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit… à l’agence de rencontres de Delilah !

Origine Royaume-uni
Éditions Robert Laffont
Collection
La Bête Noire
Date 12 avril 2018
Traduction Dominique HAAS
Pages 408
ISBN 9782221215494
Prix 14,90 €

L’AVIS DE ANNE-LISE

Premier tome d’une série qui en compte cinq aujourd’hui, j’étais enthousiaste au moment de commencer ma lecture. Le Yorkshire, des crimes, les délires conjoints d’une agence de détective et de rencontres… L’idée était belle.

Mais j’ai rapidement déchanté. Les personnages sont caricaturaux, peu ou pas approfondis, leur personnalité parfois inexistante. Leurs relations, encore plus. Mention spéciale pour Will Metcalfe. Toutefois, Ida et George Capstick remontent bien le niveau, ainsi que Elaine Bullock et les petits vieux de la maison de retraite.

L’enquête était intéressante et les crimes, parfois franchement originaux et bien pensés. Mais la chute était décevante. La fin du roman était un peu abrupte.

Bref, je conseille de lire ce roman : par beau temps, à la plage ou par mauvais temps, dans un café bondé afin d’être distrait.e par les conversations et le bruit autour de soi et de ne pas remarquer les erreurs de parcours et les quelques fautes d’orthographes. (Sachant que sur son site, le ou la traducteur.rice écrit : Mon MétierS, Mon Passe Temps – sans le trait d’union, donc…)

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.