Jérôme LOUBRY : Les chiens de Détroit

0
315
France
Jerome LOUBRY - chiens de Detroit
Les Chiens de Détroit
  • Éditions Calmann-Lévy le 11 octobre 2017
  • Éditions Livre de Poche le 17 octobre 2018
  • Pages : 306
  • ISBN : 9782702161708
  • Prix : 18,90 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

DÉTROIT A PERDU SES REPÊRES.
SES HABITANTS L’ABANDONNENT.
SES ENFANTS DISPARAISSENT.

2013, à Détroit. Cette ville qui a été la gloire de l’Amérique n’est plus qu’une ruine déserte, un cimetière de buildings.

Cette nuit-là, la jeune inspectrice Sarah Berkhamp mène le groupe d’intervention qui encercle une maison et donne l’assaut. Mais aucun besoin de violence, le suspect attend, assis à l’intérieur. Il a enlevé cinq enfants. Et il est sans doute le Géant de brume, le tueur insaisissable qui a laissé derrière lui sept petits corps, il y a quinze ans. Alors pourquoi supplie-t-il Sarah : « Aidez-moi… » ?

L’histoire s’ouvre donc avec l’arrestation du coupable. Et pourtant, elle ne fait que commencer. À Détroit, personne n’est innocent…_text]

L’AVIS DE LUCIE MERVAL

« Les chiens de Détroit », c’est une atmosphère brumeuse, un sentiment d’abandon, les maisons sont en ruine, les rues se vident, les enfants disparaissent…

C’est une intrigue qui commence par l’arrestation d’un suspect puis comme au cinéma, travelling arrière, pour comprendre comment les policiers en sont venus à appréhender cet homme.

Ce sont des personnages attachants notamment Sarah, cette jeune inspectrice avec pas mal de zones d’ombre. Les cauchemars qu’elle fait sont-ils en lien avec celui qu’on surnomme le Géant des Brumes ?

Un roman policier haletant grâce à sa construction originale mais aussi un texte émouvant comme une sorte de conte maléfique.

J’ai adoré ce premier roman !

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

L’AVIS DE STANISLAS PETROSKY

Une belle lecture recommandée par Jacques Saussey.

Fallait que je lise impérativement ce roman m’avait-il déclaré.

C’est chose faite, et il n’avait pas tort, intéressant cette histoire : un tueur en série d’enfants, des rapts des années après, un flic qui n’a pu résoudre la première enquête, qui va s’acharner sur la seconde, persuadée que c’est le même criminel, un homme surnommé à l’époque Le géant des brumes, du nom d’une vieille légende locale…

Tout ce qu’il faut pour faire un bon polar, des personnages torturés, de rebondissement, une ville déchue, des secrets…

Loubry maitrise tout au long du livre, tenant son lecteur en haleine, le perdant par moment, pour mieux le surprendre dans le chapitre suivant…

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.