Jerome CHARYN et François BOUCQ : Tome 2 – New York Cannibals

0
414

New York Cannibals – Les auteurs nous entrainent dans les entrailles de New-York où les contrastes sont forts entre ceux qui ont les moyens et une autre population quasi invisible et souterraine.

Jerome CHARYN et François BOUCQ : Tome 2 - New York Cannibals
-

Présentation Éditeur

New York, 1990. Pavel tient toujours son salon de tatouage. Sa protégée, Azami, est devenue policière et culturiste. Lors d’une intervention, elle découvre un bébé abandonné dans une poubelle. Incapable d’enfanter à cause des traitements qu’elle a infligés à son corps, elle décide d’adopter l’enfant. Pour le protéger, elle va remonter la piste d’un trafic de bébés, et découvrir qu’il semble lié à un mystérieux gang de femmes qui dévorent leurs ennemis. Étrangement, les fantômes du goulag dans lequel Pavel a grandi semblent être à l’origine de ces atrocités. Comme si l’univers, les codes et la violence du goulag avaient pris pour nouveau territoire les rues de New York.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Le Lombard collection Signé
Date 11 septembre 2020
Pages 152
ISBN 9782803672530
Prix 24,50 €
Jerome CHARYN et François BOUCQ : Tome 2 - New York Cannibals
Jerome CHARYN et François BOUCQ : Tome 2 - New York Cannibals
Jerome CHARYN et François BOUCQ : Tome 2 - New York Cannibals
Jerome CHARYN et François BOUCQ : Tome 2 - New York Cannibals

L'avis de Sophie PEUGNEZ

Azami a un corps hyperbodybuldé et couvert de tatouage. Elle vient d’apprendre qu’avec sa prise d’hormone il y a peu de chance qu’elle ait un enfant. Dans le salon de tatouage de son père Pavel un homme a une demande particulière : se faire tatouer un billet de banque.

Celle qui a l’air de faire partie d’un gang est membre de la police de New-York. Alors qu’elle poursuit des truands, elle trouve un bébé vivant dans les poubelles. Elle est intiment persuadée qu’un enfant peut s’épanouir dans une famille atypique et que le coup de foudre parental existe. Son histoire avec Pavel en est la preuve.

Un gros coup de cœur pour « New-York Cannibals » du duo François Boucq et Jerome Charyn publié aux éditions Le Lombard. J’avais déjà été totalement séduite par Little Tulip. Ce nouvel opus se déroule 20 ans après les faits du premier album. Les deux titres peuvent se lire séparément et en même temps ils s’inscrivent dans une véritable continuité.

Il y a un véritable contraste entre le physique d’Azami et en même temps la douceur dont elle peut faire preuve vis-à-vis de little Paul. Au-delà du polar c’est un très beau texte sur l’adoption, sur le désir viscéral d’enfant et sur le rapport au corps qui ne fonctionne pas comme on le désire.

Un thème viscéral jusqu’au sang, ce sang qui est parfois source de trafic. Les auteurs nous entrainent dans les entrailles de New-York où les contrastes sont forts entre ceux qui ont les moyens et une autre population quasi invisible et souterraine.

Charyn est l’un des maitres incontestés de la littérature policière, il entraine les lecteurs au cœur de la ville avec des personnages toujours creusés. Boucq a un style graphique vraiment à part il donne des traits très particuliers à ses personnages, il creuse chaque expression du visage notamment que ce soit dans l’univers drôle et décalé de Jérôme Moucherot au poétique Face de Lune en passant par le Western avec Bouncer, chaque BD captive le regard.

Il y a une véritable alchimie entre le dessinateur et le scénariste. Boucq avait adapté « La femme du magicien » et « Bouche du diable » de Charyn. J’ai adoré lire cette bande-dessinée à l’esprit polar et j’ai pris beaucoup de plaisir à la conseiller en librairie.

De plus, il existe très peu de BD sur l’univers du tatouage et à chaque fois, c’est très chouette de pouvoir proposer ces deux titres.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Co-fondatrice de Zonelivre.fr. Sophie PEUGNEZ est libraire et modératrice professionnelle de rencontres littéraires. Elle a été chroniqueuse littéraire pour le journal "Coté Caen" et pour la radio.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.