Jérôme CAMUT et Nathalie HUG : Islanova

0
218
France

INFOS ÉDITEUR

Jerome CAMUT et Nathalie HUG - Islanova
Islanova

Parution aux éditions Fleuve Noir le 12 octobre 2017

Rien n’avait préparé Julian Stark à une telle vision ce matin-là.

Alors qu’il rentre chez lui pour évacuer sa maison menacée par un incendie de forêt, il trouve Charlie, sa fille de seize ans, au lit avec son beau-fils Leny.

Certaine que son père va les séparer, Charlie persuade Leny de fuguer, direction le Sud-Ouest. Son idée : rallier la ZAD (zone à défendre) de l’Atlantique, située sur l’île d’Oléron. Là-bas, ils seront en sécurité le temps que Julian se calme. Là-bas, surtout, se trouve Vertigo, un homme charismatique dont elle écoute la voix sur les ondes depuis des mois. Vertigo, le leader de l’Armée du 12 Octobre, groupe d’écologistes radicaux.

Ce que la jeune fille ignore, c’est que la ZAD abrite des activistes prêts à tous les sacrifices pour défendre leur cause, et qu’en s’y réfugiant, elle précipite sa famille dans une tragédie qui les dépasse tous.

Après la tétralogie culte Les Voies de l’ombre, après la série choc W3, voici venu le temps d’ Islanova. Un nouveau projet ambitieux, addictif, réponse romanesque de Jérôme Camut et Nathalie Hug aux contradictions de notre société.

(Source : Fleuve – Pages : 784 – ISBN : 9782265116405 – Prix : 22,90 €)

L’AVIS DE YANNICK P.

Un jeu d’écriture à quatre mains, Islanova est un thriller écolo-politique d’anticipation.

Ile d’Oléron, 2025, la société est très marquée par les attentats de 2015. Dans les Vosges, Julian, ancien flic élève seul sa fille Charlie, 16 ans, il est marié à Vanda qui élève son fils Leny,18 ans. Charlie est subjuguée par Vertigo, le leader de l’armée du 12 octobre, un groupe d’écologistes radicaux prêts à tout pour construire leur propre société. Un drame familial et c’est la fuite des ados rejoignent la ZAD des 12.10 sur Oléron.

Une nouvelle fois, le duo des CamHug pose un pavé. Beaucoup moins ancré dans le thriller tel que W3 l’était, Islanova est un terrain de jeu pour traiter de la rareté et de la valeur de l’eau, du terrorisme, des écologistes ultra ou bobo où des personnages à foison mènent leur combat. Certains sont manipulateurs, d’autres plus soumis, certains sont des rebelles, des meurtriers, tous veulent voir triompher leur cause et ils sont prêts à tout pour cela. Mais aucun n’a la puissance d’un Kalinine.

L’accroche du prologue bourré de suspens, les chapitres courts qui s’en suivent, rendent le lecteur dépendant. Rien à redire, les 4 mains fonctionnement à merveille. La lecture est aisée. Mais Islanova est à mon goût excessif. Certes, ce roman interroge sur la cause du militantisme, l’écologie, les manipulations gouvernementales, mais je l’ai lu aux forceps. Impossible de faire preuve d’une réelle empathie avec les personnages (comme précédemment avec Lara & Demian). Leurs relations manquent de crédibilité. Ce pavé est riche, peut-être trop. Il m’a fallu attendre les dernières 200 pages pour retrouver le côté haletant des CamHug. Je ressors donc d’Islanova partagé.

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici