Jean-Marc Dhainaut : Les couloirs démoniaques

0
40
-

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Le Foyer des Galibots, une maison de retraite paisible située dans le Nord de la France, ferma ses portes en 1992 après une effroyable série de morts mystérieuses. Des suicides, selon l’enquête. Détails troublants : certains pensionnaires avaient témoigné de présences effrayantes, et une aide-soignante avait affirmé avoir été attaquée par une force invisible. Alan Lambin, enquêteur en paranormal, sent que cet endroit, construit sur les ruines d’un hôpital exploré quinze ans plus tôt, a besoin de lui. A-t-il oublié la menace qui y rôde ?

Origine France
Éditions Taurnada
Date 2 juillet 2020
Pages 244
ISBN 9782372580724
Prix 9,99 €

L’AVIS DE HELENE B.

Il semblerait qu’Alan Lambin ait bien décidé de prendre sa retraite à l’issue de cette quatrième et palpitante enquête … plus de dix ans ont passé depuis l’enquête qui l’avait conduit dans le Nord de la France sur le site d’un ancien hôpital situé près des galeries d’une mine dont le coup de grisou avait détruit une grande partie du site et tué des centaines de personnes. Alan lambin avait ressenti à l’époque une grande présence de fantômes mais il lui était impossible de s’attarder plus sur le site une fois l’affaire résolue. Ce quatrième opus met le paquet sur le fantastique dès le début avec la figure forte de la grand-mère d’Alan qui apparait comme une force positive et stimulante.

Les personnages ont vieilli mais leur fougue et leur instinct n’ont pas pris une ride. Nous partons cette fois avec Alan accompagné de son ami Paul et sa compagne Mina. Dans les autres aventures, Alan Lambin était seul, l’aventure en groupe permet au lecteur d’apprécier la connivence entre les personnages. Dans cet opus, un foyer pour personnes âgées fut le théâtre de plusieurs suicides inexpliqués. Cependant, des témoignages rapportent des faits étranges qu’Alan et ses deux comparses s’empressent de vouloir expliquer. Que sont ces pas d’enfants retrouvés sur le lieu de chaque suicide ? Pourquoi ces personnes âgées ont-elles décidé de mettre fin à leur jour ? L’ambiance propre aux phénomènes de hantise est très oppressante et glaçante, l’auteur ne laisse que très de répit aux lecteurs et à ses personnages. Que ce soit sur les lieux des recherches ou à l’hôtel, les personnages sont envahis régulièrement par des visions paranormales effrayantes qui vont leur donner les réponses tant attendues.

Un opus réussi qui a comblé toutes mes attentes. Alan va à la rencontre de quelque chose qui était inéluctable, comme si le mal incarné l’attendait depuis longtemps, lui donnant un ultime défi au sein de cet ancien foyer. L’Ankou, personnage mythique de Bretagne, et dont parle souvent Alan avec la distance nécessaire et un minimum de rationalisme, va venir bouleverser toutes ses certitudes. Il est le fil conducteur de cette intrigue tout en restant en arrière-plan, laissant la scène aux victimes du foyer et aux victimes du Mal… Je me suis attachée à Alan au fil des histoires, il est à la fois intuitif et rationnel, il a besoin de comprendre les choses avant de se laisser happer par des explications fantaisistes. Il aime l’ordre, la vérité et son amour et attachement pour Mina est le petit plus qui vient parfaire avec succès cette série de romans.

Merci encore à Joël de Taurnada éditions pour la découverte de cet auteur.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.