Jean-Luc BIZIEN : La Mort en prime time

0
292
France
-
  • Éditions Le Masque en mai 2002
  • Collection Le Masque n° 2469
  • Pages : 414
  • ISBN : 978270243086
  • Prix : Épuisé

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Prix du roman d’aventures 2002.

La Télé-réalité dans le roman policier

Pour Sondra, jeune  » vedette  » dont la carrière n’a jamais daigné démarrer, le clinquant tapageur des reality shows constitue peut-être la dernière chance de s’en sortir.

Enterrée vivante avec d’autres jeunes gens dans le labyrinthe de béton d’un abri antiatomique perdu au milieu du désert, elle va faire l’expérience de la haine collective dont la marmite mijote jusqu’à l’explosion finale.

Qu’importe ! Infatigables, les caméras filmeront jusqu’au bout ce combat de reptiles en vase clos, pour la plus grande joie des téléspectateurs.

Un pamphlet au vitriol des nouveaux jeux du cirque mis à la mode par une certaine télévision.

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Dans les entrailles de la tété-réalité !

Sondra n’a pas abandonné le rêve d’être une grande actrice, à 35 ans elle e encore sa chance. Elle s’efforce d’y croire, d’oublier les pornos tournés dans la jeunesse, lorsque son agent la contacte pour participer à une émission de télé-réalité. A la clef, la gloire, l’argent et surtout la possibilité d’exister sur le grand écran. Sondra est effrayée par l’idée d’être enfermée et filmée 24 h sur 24 h. Ce programme a décidé d’aller plus loin que Big Brother et les autres concepts existants, le public sera le maitre de ces marionnettes humaines : les oreillettes dicteront aux candidats toutes les actions qu’ils devront accomplir. Le lieu du tournage reste secret pour des raisons de sécurité car un groupuscule religieux mène des actions violentes contre ce nouveau concept. Après un démarrage de loft classique, les événements dérapent. Qui tire vraiment les ficelles ?

J’ai été prise au piège de ce roman comme les candidats bloqués dans leur loft. Impossible d’en sortir. La tension est crescendo, les questions assaillissent les candidats et le lecteur. Qui est au commande ? Que se passe-t-il réellement dans les coulisses ? La production a-t-elle tout scénarisé ? Je me suis posée beaucoup de questions et j’ai été bluffée par la fin du roman. Brillant ! Le portrait des personnages est intéressant, les cassures psychologiques sont habilement retranscrites. Une ambiance qui m’a rappelé deux grands classiques : le roman « Dix petits nègres » d’Agatha Christie et le film « Cube ».

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.