Jean-François COATMEUR : Les noces macabres

0
384
Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

Les noces macabres - Jean-Francois COATMEUR

Parution aux éditions Albin Michel le 2 juin 2016

Une fête trop arrosée qui tourne mal. Un après-midi qui se solde par un viol collectif. La victime est jetée par la fenêtre, mais la mort ne veut pas d’elle. Pas encore.

Chris va grandir, sans avoir connaissance des circonstances de sa naissance. Avant de mourir, sa mère lui laisse une lettre avec les noms des coupables restés impunis. La jeune femme décide de se venger de cette « petite bande », dont elle retrouve, un à un, chacun des membres. Elle met en place un plan diabolique pour les piéger les uns après les autres. Mais le plus cruel des châtiments est réservé à son père biologique…

Personnage ambigus, atmosphère oppressante, piège machiavélique… Jean-François Coatmeur n’a pas son pareil pour sonder les abysses de l’âme humaine. Une tragédie familiale digne des Atrides dans une atmosphère brestoise chère à l’auteur.

(Source : Albin Michel – Pages : .. – ISBN : 9782226328595 – Prix : 15,00 €)

L’AVIS DE HÉLÈNE B.

Chris est une jeune femme dynamique et est infirmière. Elle vit seule dans son studio malgré une relation amoureuse qui semble sincère avec Pascal. Sa maman Nanou, âgée de 50 ans est une femme usée par la vie et malade. Encore jeune, Nanou meurt en indiquant à sa fille un dossier qu’elle a constitué depuis 25 ans. Ce dossier contient des coupures de journaux et une lettre adressée à sa fille.

La boîte de pandore est ouverte, Chris va réparer le crime dont a été victime sa mère 25 ans plus tôt.

Au risque de dévoiler l’essentiel de l’intrigue, je n’en dirai pas plus.

La vengeance serait alors le grand thème de ce polar, thème au final assez courant dans les romans noirs. Ce roman est aussi une histoire de femmes, de mères et de filles.

Si dans l’ensemble  J’ai aimé ce roman, je l’ai aussi trouvé trop court et trop prévisible. On devine rapidement le point essentiel de l’intrigue et je trouve du coup que le suspense  n’est plus au rendez-vous.

Par ailleurs, j’ai aimé le personnage de Chris, jeune femme décidée qui va mettre au point une vengeance subtile, sans violence physique. Voilà le gros point fort de ce roman,  Chris se venge « proprement » (Notez les guillemets). N’espérez donc pas une vengeance à coups de couteau ou par balles, une vengeance peut être violente sans répandre une seule goutte de sang.

J’aurai voulu une exploration psychologique des personnages plus poussée, j’aurai souhaité que les certitudes soient vite balayés et  être surprise par le final. Une lecture tout de même agréable et une intrigue intéressante.

Advertisement
Lectrice qui voyage des grands classiques au roman policier en passant par les auteurs russes et nordiques que j'affectionne particulièrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.