Janis OTSIEMI : Les voleurs de sexe

0
412

INFOS ÉDITEUR

voleurs de sexe - Janis OTSIEMI

Parution aux éditions Jigal en septembre 2015

À Libreville, une folle rumeur envahit la ville et crée la psychose… Dans la rue, tout le monde marche les mains dans les poches en évitant soigneusement d’approcher des inconnus… Il semblerait en effet que d’une simple poignée de main, de louches individus détroussent les passants de leurs « bijoux de famille » ! On les appelle les voleurs de sexe… C’est dans cette atmosphère électrique que, parallèlement, les gendarmes de la Direction générale des recherches mènent leur enquête sur un trafic de photos compromettantes touchant le président de la République… De son côté, la police recherche activement les auteurs du braquage qui a mal tourné d’un homme d’affaires chinois, laissant trois morts sur le carreau… À Libreville, la vie n’est pas tous les jours un long fleuve tranquille…

(Source : Jigal – Pages : 200 – ISBN : 9791092016482 – Prix : 18,00 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Première incursion en lecture au sein des polars de l’écrivain africain Janis Otsiemi et ce ne sera pas la dernière…

Comme dans beaucoup des romans qui font la renommée de la maison d’édition JIGAL POLAR (une maison que je vous recommande vivement si vous aimez les polars et romans noirs à l’atmosphère ténébreuse) j’ai eu l’immense joie de découvrir Janis OTSIEMI qui avec son nouveau polar, va m’embarquer pour le Gabon, direction Libreville, où il s’en passe des vertes et des pas mûres…

Des vertes et des pas mûres en effet car à Libreville, une rumeur qui fout la trouille à toute la population, évoque des « voleurs de sexe » : des personnes de mauvaises intentions, détroussent la gente masculine de leurs « bijoux de famille » lors d’un simple contact… Panique alors dans les couples mariés ou non et même chez les célibataires ! Mais ce n’est pas tout : dans Libreville, la police déjà dépassée par cette affaire de kidnapping de « sexe », va devoir mener l’enquête sur un braquage qui a mal tourné, sur la personne d’un homme d’affaires chinois, à qui on a dérobé une somme plutôt rondelette. Bilan : 3 morts sur le carreau… Et comme ce n’est pas suffisant, il faut en plus que la Direction Générale des recherches retrouvent des personnes qui alimentent un trafic de photos compromettantes sur la personne du chef d’état africain…

En résulte de ces péripéties toutes aussi folles les unes que les autres, une lecture diablement efficace : avec des personnages pittoresques où se côtoient flics, petites fripouilles de pâle envergure, petites frappes, Janis OTSIEMI, auteur africain, nous convie à un excellent moment à partager au sein de la communauté gabonaise en prise avec toutes ces affaires qui défraient la chronique. Sur un rythme poussé et jubilatoire en diable, avec des dialogues percutants et joyeux, nous conviant aussi à apprécier quelques termes propres à la langue du pays, Janis Otsiemi a concocté un petit bijou de roman noir, très sympathique avec des personnages enlevés et situations délirantes. Un roman court, mais puissant, fort en gueule et que l’on a pas envie de lâcher ! Ce fut un vrai plaisir que de s’aventurer dans cette ville de Libreville : on aurait eu envie d’y rester ! D’ailleurs, j’y reviendrai certainement et j’attendrai le nouveau roman de l’auteur avec impatience !

Si vous voulez pour une fois, voyager ailleurs que dans les pays généralement pris en compte dans ce type de littérature « noire » (oups le jeu de mots un peu facile), et bien n’hésitez pas, envolez vous pour Libreville et venez prendre la température chaude de cette province du Gabon pour un maximum de plaisir livresque !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.