Interview de Pépita SONATINE, Libraire de la Librairie Maison Lacoste

6
713
France

Pepita-sonatine

La librairie Maison Lacoste se situe au centre ville de Mont-de-Marsan, 500m2 de superficie. Elle existe depuis 1950, crée par Mr Lacoste et fut reprise il y a 20 ans par Mr et Mme Ducher.

Découvrez son histoire et l’équipe actuelle grâce à Pépita Sonatine qui vous parle de ce lieu qu’elle aime et de son métier de libraire.

Bonjour Pépita Sonatine, comment pourriez-vous définir votre métier de libraire ?

J’ai toujours pensé que le métier de libraire faisait rêver. On imagine la p’tite bon’femme, sourire aux lèvres, binocles sur le bout de son nez, perchée sur son escabeau à la recherche de la 7ème merveille du monde : le livre qui vous fera voyager. Ce n’est plus tout à fait cela, mais au travers de sa passion, le libraire vous propose l’évasion dans une autre vie le temps de quelques pages tournées.

Pouvez-vous nous présenter votre librairie ?

Notre librairie « Maison Lacoste » se situe au centre ville de Mont-de-Marsan, 500m2 de superficie, que nous partageons avec la papeterie. Elle existe depuis 1950, crée par Mr Lacoste et fut reprise il y a 20 ans par Mr et Mme Ducher, nos patrons actuels. Aujourd’hui, nous sommes trois libraires Pépita Sonatine, Sandrine et Ellana Caldin dont je suis la responsable. Nous avons chacune nos rayons respectifs, tout en étant polyvalentes bien évidemment. Mon p’tit coin à moi, enfin mon préféré, c’est le rayon « Polar ». Une véritable passion, un vice même, difficile de passer une journée sans une petite goutte de sang à mon actif.

Nos horaires d’ouverture : lundi 14h-19h, du mardi au vendredi 10h-19h et le samedi 9h30-19h

Etes-vous spécialisé dans un domaine particulier ?

Nous sommes une libraire généraliste dite de proximité. Cela va de la littérature, à la jeunesse, au pratique et un rayon régionalisme très bien fourni qui est un des atouts de notre magasin.

Pouvez-vous nous présenter votre journée type ?

Nos journées sont très variées. Aucun planning à l’avance, elles se déroulent en fonction des éléments qui se présentent à nous. Généralement, nous commençons toujours par parler de nos lectures du moment, c’est important de pouvoir parler du livre que la collègue a lu. Ensuite, nous traitons les commandes clients ( mail, fax, courrier, tel ), puis réception des dites commandes, et appels clients pour informer que son livre est arrivé. Dans la journée, nous rencontrons les représentants pour choisir les titres à venir, nous rangeons les nouveautés et retournons les invendus. Gros travail de fond nécessaire pour faire de la place et garder un stock sain. Entre temps, il y aura bien une petite visite de bibliothécaires et surtout de nos chers clients. Certains fidèles sont privilégiés, ils arrivent,on sort notre petite PAL de nouveautés mises de côté spécialement pour eux. Partage, Conseil, Vente, et ce toujours avec le sourire. C’est la clef de notre avenir…, internet, sourire, il sait pas faire encore !

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai commencé à France Loisirs, il y a 30 ans en région parisienne pour un job d’été, Puis j’ai atterri à Mont-de-Marsan en 89, retour aux sources à Mont-de-Marsan. Une très belle histoire d’amour »le livre et moi », pas de divorce en vue

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait exercer votre profession ?

La passion ! Si tu n’aimes pas lire, passe ton chemin. Il faut être curieux, sociable, souriant, communicant.

Comment vivez-vous la mutation du marché du livre ?

Difficile le marché d’aujourd’hui, On le voit bien dans les actualités, les petits commerces souffrent. Les ventes sur internet et les tablettes numériques nous enlèvent une part de marché, c’est certain,

Nous devons être réactifs et inventifs. Notre façon de travailler évolue : moins de stock, tables à thème, réactivité face aux médias. Actuellement, je travaille sur un projet qui me tient particulièrement à coeur : le salon du polar « Monde Mare d’Sang » qui aura lieu de 10 mai avec 5 grands noms de littérature policière Barbara Abel, Claire Favan, Maud Mayeras, Marin Ledun et Bernard Minier.

Et ceci grâce à facebook, Pépita Sonatine s’est fait connaître, a partagé ses coups de coeur, commenté ses lectures, dialogué avec des gens passionnés. Même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais osé imaginer rencontrer mes auteurs favoris. La cerise sur le gâteau, de très belles rencontres en perspective grâce aux personnes qui viendront de très loin pour participer à cet événement.

Quels sont vos livres cultes ?

Sans hésitation : Meurtres pour rédemption de Karine Giebel, Sa vie dans les yeux d’une poupée d’Ingrid Desjours. Les destins de Marianne et de Barbara m’ont bouleversée, J’ai pleuré, j’ai aimé, j’ai tremblé avec elles et ce, grâce à l’écriture percutante de ses deux auteurs formidables qui ont été mes premières invitées à la librairie.

Avez-vous d’autres passions que la lecture ?

Le jardinage, j’aime avoir les mains dans la terre.

Avez-vous un site internet ou/et une page facebook ?

Site internet et facebook du même nom : Maison Lacoste. Facebook : Pépita Sonatine

Merci pour le temps que vous avez consacré cette interview.

Merci à vous de m’avoir donné l’occasion de partager mon amour du métier de libraire et de ma passion qu’est la lecture.

Sponsor

6 Commentaires

    • C’est Sofy qui a mené l’interview. Je suis contente qu’on en découvre un peu plus sur Pépita qui est une libraire passionnée comme nous pouvons l’être Sofy, Léa et moi.
      On essaye toutes de transmettre cette passion qui nous anime et qui nous a fait choisir ce métier.
      Et je n’oublie pas nos autres chroniqueuses(eurs) de choc !!!
      Passion, livres et amitié, la recette magique de la Team Zonelivre

  1. Merci à toute l’équipe de Zonelivre de vouloir mettre à l’honneur les libraires. Nous avons la chance inouïe de vivre de notre passion, continuons à partager nos lectures, nos coups de coeur.

    Auteurs, éditeurs, libraires, lecteurs….une chaine solidaire, main dans la main, c’est ainsi que nous devons vivre notre métier. 😉

  2. Sympa de découvrir ou redécouvrir ses interview de libraires passionné(e)s. Surtout Pépita avec qui je partage une passion commune.
    C’est agréable et réconfortant de voir les auteurs des métiers du livre aussi impliqué dans leur travail.
    Le livre grâce à eux, grâce à toi Pépita a encore de beaux jours devant lui.

  3. Pépita , une belle femme aussi bien moralement que physiquement dont le charisme et la passion pour la lecture vous entrainent dans de merveilleuses aventures policières et font de vous le temps d’un roman , le plus redoutable des enquêteurs . Merci encore !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici