Interview de l’auteure Laure GUYMONT

0
480

Rencontre avec l’auteure Laure GUYMONT à l’occasion de la sortie de son roman « Le mystère Angèle Donnadieu » aux éditions Edilivre, en mars 2018

Laure GuymontJérôme PEUGNEZ : Bonjour Laure Guymont, pouvez-vous me décrire en quelques mots votre parcours ?

Laure GUYMONT : Après des années d’errance dans le commerce international, entre aéroports et hôtels désincarnés, j’ai décidé un jour que cette vie n’était pas celle où je trouverais à m’épanouir. Alors j’ai changé de cap et je me suis mise à écrire « pour de vrai ».

JP : Comment vous est venue l’envie d’écrire ? A quelle période ?

LG : L’instinct d’écrire a toujours été présent. Enfant je dessinais des mini BD de lapins avec des petits textes humoristiques. Ado je griffonnais constamment sur mes pochettes de cours : des réflexions, des vérités, de courts poèmes…

JP : Quelles étaient les lectures de votre enfance ?

LG : Stevenson,  « la flèche noire » d’abord, « Dr Jekyll and Mr Hyde », puis l’ensemble de son œuvre – Conan Doyle, Sherlock Holmes – les légendes Arthuriennes et Henri Pourrat « Les vaillances farces et aventures de Gaspard des Montagnes ».

JP : Quel est votre ‘modus operandi’ d’écriture ? (Votre rythme de travail ? Connaissez-vous déjà la fin du livre au départ ou laissez-vous évoluer vos personnages ?)

LG : Il y a d’abord une idée qui pointe son nez. Je la laisse mûrir un peu, puis j’entame des recherches et j’écris le synopsis de départ. Et puis…les personnages prennent vie, ils deviennent des entités propres, alors parfois le récit prend un virage inattendu et il me faut revoir la suite du texte. L’issue de l’histoire est connue au départ, mais le chemin qui y mène peut subir quelques transformations…

JP : Quelle est la genèse de votre dernier roman « Le mystère Angèle Donnadieu »?

LG : Un panneau publicitaire sur la route de Vannes où j’ai lu « Horreurs d’ouverture » au lieu d’horaires d’ouverture. J’ai imaginé une ouvreuse qu’on retrouverait assassinée à l’ouverture du cinéma, des histoires embrouillées d’acteurs… Les images qui défilaient dans ma tête avaient un côté retro. Alors j’ai positionné l’histoire en 1949.
Je sais c’est étrange, mais c’est tout le temps comme ça…

JP : Il y a-t-il des personnages qui existent vraiment, dont vous vous êtes inspiré ?

LG : Non, ils sont tous une pure production de mon imagination.

Laure GUYMONT - Le mystere Angele DonnadieuJP : Le parcours a t-il été long et difficile entre l’écriture de votre livre et sa parution ?

En fait non. Je n’ai même pas tenté d’approcher les grosses maisons d’édition parisiennes, je me suis dit que je perdrais mon temps. Je me suis focalisée sur de petites enseignes.

JP : Avez-vous reçu des remarques surprenantes, marquantes de la part de lecteurs, à propos de vos romans ?

LG : Oui : il paraît que pour parvenir à donner vie avec autant de réalisme à mes personnages, je dois être schizophrène !

JP : Avez-vous d’autres passions en dehors de l’écriture (Musique, peinture, cinéma…) A part votre métier, votre carrière d’écrivain, avez-vous une autre facette cachée ?

LG : J’en ai plusieurs (je suis peut-être vraiment schizophrène alors !) : je peins, je sculpte et je fabrique des livres médiévaux en bois. Ah oui et sinon, j’écoute du metal.

JP : Quels sont vos projets ?

LG : Je viens de terminer le synopsis de mon prochain roman. Toujours avec le même inspecteur (je l’aime bien), mais cette fois aux prises avec un Ordre secret…

JP : Quels sont vos coups de coeur littéraires ?

LG : Ou là des tas ! Si je veux être concise : la liste des lectures de mon enfance tient toujours et j’y ajouterais : l’œuvre théâtrale et romanesque d’Oscar Wilde, ainsi que Vanity Fair, Lord of the Rings, Ernest Capendu… Non franchement c’est difficile d’être restrictive. Et puis il y a le monde de la BD aussi…

JP : Une bande son pour lire en toute sérénité votre roman ? A moins que le silence suffise ?

LG : Personnellement je préfère le silence. Rien de tel pour goûter une ambiance !

JP : Avez-vous un site internet, blog, réseaux sociaux où vos lecteurs peuvent vous laisser des messages ?

LG : J’ai une page Facebook depuis peu (vous y verrez d’ailleurs certaines de mes peintures) : https://www.facebook.com/laure.metalart

JP : Merci Laure Guymont d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

LG : Merci à vous !

Advertisement
Co-fondateur de Zonelivre.fr. Il est le rédacteur en chef et le webmaster du site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.