Interview de la libraire Anne Fromont de la Librairie La Curieuse

0
299

Librairie La CurieuseLibrairie généraliste, située à Argentan (61), La Curieuse propose un large panel de livres neufs et occasions. La librairie possède une salle d’expo.

La Librairie la Curieuse a été créée par Anne Fromont. Elle a ouvert ses portes le 3 octobre 2013 grâce à la famille et aux amis. Elle propose environ 5000 titres sur une surface de 120 m2. La boutique possède une salle d’exposition ouverte à tous professionnels ou amateurs souhaitant exposer.

Bonjour Anne Fromont, merci de nous accueillir dans votre librairie, La Curieuse, Place Henri IV à Argentan.

Pouvez vous présenter la librairie ?

Suite à la fermeture d’une librairie dans la ville et après une étude de marché j’ai décidé de m’installer à Argentan. J’ai ouvert en octobre 2013 La Curieuse. La Curieuse est une librairie généraliste avec un fonds de 5000 livres.

La librairie est ouverte du mardi au samedi de 10h à 19h et le jeudi de 14h à 19h.

Quel est votre parcours professionnel ?

Je suis géologue de formation mais je n’ai jamais vraiment travaillé dans ce domaine. Après avoir exercé différents boulots, j’ai travaillé 10 ans en bibliothèque. J’ai commencé comme simple agent pour finir directrice mais toujours en tant que contractuelle avec toute l’insécurité que cela représente. J’aspirais à une stabilité professionnelle d’où l’envie de m’installer. Puis j’ai suivi une formation courte à l’INFL (Institut National de Formation à la Librairie)

Pouvez vous nous présenter une journée type ?

Même si les journées ne se ressemblent pas, les principales tâches d’un libraire sont la réception des commandes avec la mise en rayon, puis le choix des nouveautés à venir, le passage des commandes. Il y a les rendez-vous avec les représentants des maisons d’éditions, les retours à organiser, les nouvelles vitrines à concevoir ainsi que les différentes animations à mettre en place. Et bien sûr il ne faut pas oublier les clients qui viennent ainsi que la comptabilité parce que oui un libraire fait de la compta.

Comment définiriez vous votre métier de libraire ?

C’est un métier où on fait partager des choses. Le libraire achète des livres pour les revendre et c’est lui la plus-value du livre parce qu’entre autre il sélectionne les livres. Les gens ont besoin d’être conseillé et accompagné. Le libraire fait un premier filtre avec sa sélection. C’est paradoxal mais si le libraire touche le livre il n’a pas forcément le temps de le lire. On pourrait dire qu’un bon libraire est quelqu’un qui n’a plus le temps de lire. Je crois aussi qu’un libraire a un rôle social, ainsi il y a des gens qui viennent entre 12h et 14h uniquement pour discuter. Cela signifie qu’ils sont suffisamment à l’aise dans la librairie pour le faire.

C’est aussi pour cela que j’ai appelé la librairie La Curieuse, parce que je suis curieuse et que j’ai envie de chercher des choses plus ou moins atypiques de les faire découvrir et de les partager. Il est vrai que la multiplication des médias facilite la découverte.

Hormis les dédicaces avec des auteurs quelles animations envisagez-vous de faire ?

La librairie dispose d’un espace d’exposition. Et régulièrement il y a des expositions. Le lieu est ouvert gratuitement aux artistes professionnels ou amateurs. J’aimerais organiser des rencontres avec des auteurs et pas simplement des dédicaces. Pour préparer la rentrée littéraire de 2014, j’aimerais proposer à différents clients-lecteurs de lire des romans en avant première et ensuite de se réunir afin de partager nos découvertes, coups de cœur ou coups de griffe.

J’aimerais aussi organiser des animations pas forcément liées aux livres, par exemple faire venir une personne qui apprendrait le tricot aux enfants. Et puis bien sûr il y a les animation liées à l’actualité littéraire et culturelle, le festival des Boréales, Balkan Transit…

Je suis ouverte à tout parce que je souhaite que la librairie soit active avec du mouvement.

Quels sont vos derniers coups de cœur littéraires ?

  • « Boy » de Richard Morgiève chez Carnets Nord
  • « La petite communiste qui ne souriait jamais » de Lola Lafon chez Actes Sud
  • « Fleur de cimetière » de David Bell chez Babel Noir

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui aimerait exercer votre métier ?

Avant tout il faut être passionné par le livre, être curieux et ne pas avoir de préjugés. Il faut aussi aimer le relationnel et discuter avec les gens. Et surtout être curieux, toujours. Il faut aussi savoir parler des livres et savoir exprimer pourquoi on a aimé tel livre.

Avez vous un site Internet et une page Facebook ?

Je n’ai pas de site Internet pour le moment. www.facebook.com/pages/Librairie-La-Curieuse/

Merci à Anne Fromont de nous avoir accordé cette interview.

Interview réalisé par Flo

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici