Interview de l’auteur Pascal DEMEURE

0
27
FRANCE

Pascal demeureJérome PEUGNEZ : Pouvez-vous me décrire en quelques mots votre parcours ?

Pascal DEMEURE : Marié, père de deux filles, chef d’entreprise, passionné de voyages, de chansons françaises, j’ai depuis longtemps le goût d’écrire et de raconter des histoires. Ce sont toujours des histoires de terroir, où les héros sont des gens normaux que l’on pourrait rencontrer dans n’importe quel coin de rue.

JP : Comment vous est venu l’envie d’écrire ? A quelle période ?

Pascal DEMEURE : Après un contrôle de gestion, dans les années 95. J’avais eu tellement de pression pendant cet audit que, dès mon premier jour de vacances, je me suis lancé dans l’écriture de mon premier roman. Mais, bien avant cela, dès l’école, j’adorais les rédactions. Je me souviens d’un sujet : « il pleut… », j’en avais à raconter !!

JP : Quelles étaient vos lectures de votre enfance ?

Pascal DEMEURE : Les policiers, Arsène Lupin, Hercule Poirot, tous les livres d’Agatha Christie. Avant cela, Le Club des Cinq évidemment ou bien Le Clan des Sept. Toujours des enquêtes…

JP : Quel est votre ‘modus operandi’ d’écriture ? (Votre rythme de travail ? Connaissez-vous déjà la fin du livre au départ ou laissez vous évoluer vos personnages ?)

Pascal DEMEURE : Lorsque je suis en cours d’écriture, j’essaie de me plonger dans mon histoire très régulièrement, au moins une fois par jour, en fonction des autres occupations. Quant à l’énigme, sur mes sept romans, un seul « Double Vue », s’est terminé comme je l’avais prévu. Pour tous les autres, les personnages eux-mêmes ont pris la main sur le déroulement de l’histoire. Moi, je ne fais qu’écrire à ce moment-là. Cela peut d’ailleurs provoquer des surprises, comme le roman où, l’imagination faisant, j’ai tué le héros en pleine action. Il m’a fallu rebondir différemment ; ce qui n’a pas manqué d’apporter une fin inattendue au livre…

JP : Il y a-t-il des personnages qui existent vraiment, dont vous vous êtes inspiré ?

Pascal DEMEURE : Oui, pour la série « Tom Anquette, »  j’ai pensé à une connaissance qui lui ressemble fortement. Tom Anquette est un ancien flic de la PJ de Marseille qui se retire dans un petit village de Savoie pour y devenir détective. Là, il va tomber sur le chemin de deux petites vieilles, Clémentine et Gisèle, 75 ans environ, qui sont totalement fofolles et imprévisibles. C’est ce trio de choc qui est le socle de la série où règne beaucoup d’humour.

Et pour la série « Bob et Rafy, les mini-détectives », ce sont mes petits-fils, deux jumeaux de 9 ans, qui ont été ma source d’inspiration. Ils ont deux copines de classe, un chien, et ils se mettent dans des situations pas possibles. Ce sont des mini-détectives, ils fouinent partout !

Le parcours a t-il été long et difficile entre l’écriture de votre livre et sa parution ?

Pascal DEMEURE : Les premiers, oui, maintenant non car je suis sous contrat avec Sudarènes Editions, une maison jeune et dynamique qui me convient très bien.

JP : Avez-vous reçu des remarques surprenantes, marquantes de la part de lecteurs ?

Pascal DEMEURE : Oui, des commentaires surprenants. Certains s’approprient l’histoire, s’y retrouvent et font des commentaires personnels sur leur ressenti. Une fois, une dame s’est mise à pleurer devant moi en séances de dédicace, touchée par les mots que je venais de lui écrire.

Et puis, en ce qui concerne la série « Bob et Rafy », je fais des présentations dans les classes du CE1 au CM2 et là, les commentaires sont directs et sincères. C’est toujours un grand moment.

JP : Avez vous d’autres passions en dehors de l’écriture (Musique, peinture, cinéma…) A part votre métier, votre carrière d’écrivain, avez vous une autre facette cachée ?

Pascal DEMEURE : J’aime beaucoup la chanson française, les voyages, le jardinage, les barbecues avec les copains, un bon pastis sous l’olivier…

JP : Quels sont vos projets ?

Pascal DEMEURE : Je suis en cours d’écriture du second épisode de « Bob et Rafy ». Je me suis aperçu que le chien avait beaucoup d’importance pour les enfants, ce sera donc le héros de cet épisode…

JP : Quels sont vos coups de coeur littéraires ?

Pascal DEMEURE : Je n’en ai pas vraiment car, en fait, je lis peu.

JP : Une bande son pour lire en toute sérénité votre roman ? A moins que le silence suffise ?

Pascal DEMEURE : Pas de musique, c’est mieux !

JP : Avez-vous un site internet, blog, réseaux sociaux où vos lecteurs peuvent vous laisser des messages ?

Pascal DEMEURE : Sur la page auteur de Sudarènes.com ou sur ma page Facebook.

JP : Merci Pascal DEMEURE d’avoir répondu à cet interview

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here