Interview d’Arnaud WEIL, représentant Interforum

0
274

Interview

Arnaud WEIL, comment pourriez-vous définir votre profession ?

De la manière la plus simple qui soit: je suis un vendeur de livres!

Je vends des livres aux libraires, qui eux-mêmes les vendront aux clients finaux dans leur librairie. Je leur propose en réalité des ouvrages à sortir dans les mois qui viennent. Parmi ces ouvrages, le libraire fait son choix, en nombre et quantité. Quand ils arrivent dans le magasin, c’est à lui de jouer.

Une autre partie de mon rôle consiste à alerter le libraire sur des livres déjà sortis et qui sont dignes d’intérêt; intérêt littéraire ou plus simplement commercial.

Bien sûr mon champ d’action est limité dans le temps et dans l’espace car j’ai une centaine de librairie à contacter en qque semaines répartis sur 11 départements, pour leur présenter un ensemble d’éditeur défini et limité que je représente à travers la société qui m’ emploie et qui les regroupe.

Pouvez-vous nous présenter INTERFORUM ?

InterforumInterforum est une entreprise qui existe depuis longtemps et qui a connu plusieurs vies. Elle résulte de regroupements successifs de plusieurs entreprises, toutes liées au livre, qui se sont unies ou séparées au fil du temps. Son nom a changé plusieurs fois ces dernières années pour des raison d’ appartenance à tel ou tel groupe financier et/ou industriel.

Son rôle est multiple:

C’est d’abord un diffuseur, c’est à dire un groupement économique qui a associé divers éditeurs (dont Interforum est propriétaire ou non) afin de les « diffuser » c’est à dire de vendre de façon organisée et de la manière la plus déployée qui soit afin que ces éditeurs et donc leurs livres soient le mieux et le plus présents possible.

Dans les plus grandes librairies de France par exemple (environ 1200 points de vente), il y a 9 equipes de vente qui diffusent des éditeurs pour Interforum, avec chacune sa spécificité.

C’est ensuite un « distributeur », c’est à dire qu’ interforum stocke puis achemine les livres et autres produits qu’il diffuse, en fonction des commandes des librairies, des hypermarchés, etc…

Interforum Diffuseur emploie plusieurs centaines de personnes.
Interforum Distributeur emploie plusieurs milliers de personnes.

Quels sont les éditeurs présentez-vous aux libraires ?

Pour ma part et dans mon équipe nous diffusons (et donc « vendons ») les éditeurs suivants: PLON, PERRIN, 10/18, BARTILLAT, EQUATEURS, ANNE CARRIERE, EDITIONS DU MOMENT, MAX MILO, HELOISE D’ORMESSON, JACOB-DUVERNET, MORDICUS
(pourvu que je n’en oublie pas!!!…)

Pouvez-vous nous présenter votre journée type ?

Les Rdv que je prends s’étalent de 9h du matin à 18h grand maximum. J’ai souvent une ou deux heures de route le matin et pareil le soir. Les heures de route sont considérées comme des heures de « travail » , donc à chacun de s’arranger en fonction des RDV, de leur durée et de l’éloignement géographique du domicile pour s’organiser des journées plus ou moins chargées.

Le RDV est souvent sur le même mode opératoire:

Contact, prise de commande des nouveautés, prise de commande d’opérations et/ou de réassort en fonction des besoins des librairies ou des propositions commerciales des éditeurs, prise du RDV de la fois prochaine. Cela se résume en une ligne mais peut durer de 1/2h à 3 heures dans la réalité, le tout étant ponctué de discussions moins commerciales car il existe souvent entre le libraire et le représentant un rapport humain qui peut aller de la simple politesse à la plus grande complicité.

Le métier de représentant est avant tout un métier de rapports humains, plus ce rapport est « agréable » plus le métier l’est. La complicité vient aussi du fait que le libraire et le représentant se voient de 2 à 10 fois par an ce qui entretient les bonnes relations.

En dehors des RDV avec les libraires, il y a une part de travail administratif qui a tendance à se developper, et que j’effectue soit sur l’heure du repas, soit le soir, qui consiste à lire et à répondre à des mails, analyser et corriger des situations commerciales, ou tout simplement saisir et envoyer des commandes.

Quel est votre parcours professionnel ?

Après le bac, j’ai suivi une formation commerciale, qui sert surtout à embellir mon CV (même si j’y ai appris des tas de choses interessants et pas que du point de vue strictement commercial), car j’ai démarré à zéro dans le métier en étant un simple vendeur en librairie, après avoir été un simple gros lecteur de romans et de BD.
Après plusieurs emplois en librairie dans différents secteurs au sein de la librairie et dans différente régions de France, je me suis assez naturellement tourné vers le métier de représentant car à l’époque c’était un peu « la voie royale et naturelle ».

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait exercer votre profession ?

  • 1° Aimer lire comme n’importe quel lecteur, afin d’affiner son jugement en matière de littérature et de connaissances et pour entretenir sa culture générale.
  • 2° S’interesser à TOUT ce qui se passe dans le ou les milieux du Livre, aussi bien en librairie que chez les concurrents.
  • 3° Avoir une petite fibre commerciale (je ne le place qu’en 3è car c’est ce que j’ai le moins contrairement à beaucoup d’autres représentants)
  • 4° Aimer ou du moins ne pas avoir peur de faire des Km et des km (et savoir choisir sa radio, son MP3, ou ses CD en fonction des distances à parcourir)
  • 5° En toutes circonstances savoir prendre du recul…

Quels sont vos livres cultes?

Bizzarement je n’ai pas vraiment de livres-culte, j’ai des livres qui m’ont marqué et puis qui passent au fil des ans.

Mais parmi mes préférés il y a:

  • Chaos Calme de Sandro Veronesi
  • Peter Pan de James M. Barrie.
  • Ténèbres, prenez-moi la main de Dennis Lehane
  • Tout Tif et Tondu par Will, Tout Gil Jourdan par Maurice Tillieux, Tous les Spirou par Franquin.
  • Les Rubrique à Brac et les Dingodossiers de Gotlib

Merci Arnaud WEIL de nous avoir consacré du temps et permis d’en savoir plus sur votre profession.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici