Hervé CROENNE : Sentence

0
112
France

Sentence, une émission de télé-réalité qui captive les téléspectateurs. Du jour au lendemain tout le monde peut se retrouver sur le siège de l’accusé

INFOS ÉDITEUR

Herve CROENNE - Sentence
sentence thriller

Parution aux éditions Herkule en 2011

La télé-réalité dans le roman policier

France 2012, le peuple français se révolte. Les médias prennent le pouvoir.

2030, la cinquième saison de « Sentence », l’émission de téléréalité de la première chaine démarre. Les soixante-dix millions de français votent en direct pour décider du sort des « candidats ».

« Coupables ou non coupables ? ». « Prison ou peine capitale ? »

Soyez tous devant vos écrans devant vos écrans à 18h00 car ce soir, ce sera peut-être votre tour.

(Source : www.sentence-le-livre.fr – Pages : .. – ISBN : 9781090872004 – Prix : 17,00 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

La télé-justice : un nouveau jeu, un nouveau mode de vie

Sentence, une émission de télé-réalité qui captive les téléspectateurs. Du jour au lendemain tout le monde peut se retrouver sur le siège de l’accusé, il suffit d’une dénonciation. Depuis 2012 où le peuple s’est révolté, c’est la sphère médiatique qui remplace la sphère politique. Les décisions peuvent se prendre en cliquant sur la télécommande…

2030. C’est devant sa télévision que Francis va découvrir qu’il a été sélectionné pour Sentence et surtout accusé par sa femme… Un show en direct dont nul ne peut échapper. La machine se met en marche pour la plus grande joie du public. Mais il n’y a pas qu’une victime qui risque d’être broyée….

Le début du roman est plutôt captivant, on imagine très bien une société sous le joug de la télévision. Un sentiment de pouvoir pour l’individu lambda dans son canapé avec sa télécommande mais en vérité bien lâche. Sans savoir vraiment qui tire les ficelles.

Les sphères politiques et les médias ont l’air de tellement se mélanger parfois que l’on pourrait imaginer une telle dérive. Avec un grand ponte, responsable d’une émission télé-réalité, adulé par les foules.

Un individu, qui pourrait être n »importe lequel d’entre nous, dénoncé par un de ses proches, est un personnage attachant. Et sa femme n’avait certainement pas mesuré toutes les conséquences.

« Manipulation », « dénonciation » deux thèmes forts. Le second aurait pu être plus développé.

J’avoue que j’ai eu un peu de mal avec le langage qui devient de plus en plus cru (le mot « p…ain » plusieurs fois utilisés) et il est toujours délicat de décrire des scènes de sexe dans des romans policiers, il ne faut pas que cela déserve  le récit, c’est dommage.

L’idée et la trame sont plutôt intéressantes, je pense que ce texte mérite une nouvelle version.

Mais je ne voudrai pas ma chronique est l’air d’une sentence et je laisse chacun se faire cet avis sur ce thriller.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.