Gilbert GALLERNE : Le Poulpe – Les salauds du lac

1
48
Gilbert GALLERNE - Le Poulpe - Les salauds du lac
-

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Le Poulpe a 52 ans et du vague à l’âme.

Sa Cheryl l’a abandonné pour un stage de coiffure à Annecy, et soudain tout est dépeuplé. Il erre dans Paris, hante les cinémas de quartiers et ne lit même plus le Parisien… jusqu’à ce que Gérard lui parle de ces trois cadavres repêchés dans le lac.

Un seul a été identifié. Lucien de Samossat, un copain de régiment du Poulpe. Ils n’étaient pas du même bord, mais leurs vies avaient suivi des sillons parallèles : libéré du bataillon disciplinaire, Lucien était devenu voyou, pour emmerder son aristocrate de père. Gabriel avait suivi ses exploits avec amusement, de loin, à travers la presse.

Le savoir mort le rend tout chose. Un peu comme si quelqu’un avait marché sur sa tombe. Lucien avait son âge, et sa vie était un peu le reflet de la sienne. Et maintenant elle est finie. Est-ce cela vieillir ? Voir ses amis d’autrefois disparaître ?

La police ne semblant pas vouloir se donner trop de mal pour retrouver l’assassin d’un truand, l’instinct du chasseur se réveille en Gabriel qui décide d’aller fouiner sur place. Et tant pis pour ceux qui pensent que c’est aussi parce que Cheryl lui manque et que ce sera l’occasion de la retrouver.

Il ne se doute pas que les rôles vont bientôt s’inverser, et que de chasseur il deviendra gibier. Mais bon, entre se faire tirer dessus et pointer au bureau, il a choisi depuis longtemps, même s’il n’a plus vraiment l’âge pour ce genre de conneries.

Tout de même, y a des jours comme ça, où on ferait mieux de rester couché.

Origine France
Éditions La Baleine
Date 17 janvier 2013
Pages 163
ISBN 9782842195137
Prix 8,00 €

L'AVIS DE STANISLAS PETROSKY

273 ARTICLES0 Commentaires

Il me manque encore quelques épisodes du Poulpe dans ma collection, celui-ci, j’ai eu la chance de le recevoir en cadeau par l’auteur, le monde n’est-il pas merveilleux ? (Note de moi-même : tu es romancier et tu as commis un Poulpe, ben s’il t’en reste hein, sache que je t’aime fort si tu me l’envois…)

L’ami Gilbert s’est accaparé, le temps d’un opus de notre céphalopode aventurier. Et il n’a rien d’autre de trouver mieux à faire que de le foutre dans une colère noire !

Pour cela, au départ, il tente d’immiscer une once de jalousie dans Lecouvreur, sa Cheryl est partie en formation coiffure du côté du lac d’Annecy et ne répond plus à ses coups de grelot. Ajoute à cela qu’un type, avec lequel le plus antimilitariste de nos héros avait sympathisé lors de son service militaire, est retrouvé bien défunté du côté du lac bleu. Il n’en fallait pas plus pour que Gabriel prenne son billet de train pour aller fouiner.

Si tu as déjà lu Gallerne, tu sais que le garçon est vicelard et qu’il a déjà fait dans le bien tordu, comme Cauchemar à Staten Island dans la série Gore par exemple… Ben là, il a eu une idée pas piquée des hannetons, genre remake Les Chasses du comte Zaroff version Poulpe 2.0.

Et tu peux me croire, ça fait le boulot, j’ai dû lire l’aventure poulpesque en une heure trente et d’une traite.

Gilbert Gallerne est un auteur qu’il faut lire, je te conseille de lire (quand il sera réédité) le formidable Mauvaise Main, un « rural », digne de Charles Williams…

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.