Gilbert GALLERNE : L’Ombre de Claudia

0
149
Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

ombre de claudia - Gilbert GALLERNEParution aux éditions City collection Thriller en février 2011.

Nathalie revient dans la ville de son enfance. Jeune médecin, elle y ouvre un cabinet et retrouve deux amies de lycée. À l’époque, elles formaient la « bande des quatre ». Amélie, le quatrième membre, a disparu sans laisser de traces. Apparemment, ce retour de Nathalie dérange quelqu’un : des appels anonymes la menacent la nuit, et ce n’est pas le pire….

C’est évident, on veut l’éloigner de la ville ou peut-être même l’éliminer. Qui ? Serait-ce Claudia, cette femme idéale que les quatre camarades de classe avaient inventée : belle, intelligente, sexy, audacieuse…

Mais Claudia n’était que le produit fantasmé de leur imagination. Claudia n’existe pas. N’est-ce pas ?

(Source : City – Pages : 304 – ISBN : 9782352885177 – Prix : 21,40 €)

L’AVIS DE LUCIE MERVAL

Les rêves peuvent-ils devenir réalité ? A nos risques et périls !!!

Quand Nathalie s’installe dans un cabinet médical à Vernon, sa ville d’enfance, elle ne se doute pas que sa présence n’est pas la bienvenue. Des bruits, des présences l’entourent, cherchent à lui nuire…Afin de s’intégrer dans cette petite ville, elle renoue avec ses amies d’enfance, qui n’ont pas l’air heureuses de la voir. Une s’est d’ailleurs évaporée dans la nature. Très vite, elle la mettent en garde contre une femme. Mais qui est-elle ? Claudia, la fille idéale, imaginée lors de leur adolescence ? Nathalie peine à y croire…Une personne imaginaire ne peut pas se matérialiser ! Et pourtant les menaces sont bien réelles…Avec l’aide plus ou moins efficace du psy qui habite au dessus de chez elle, Nathalie va tenter de découvrir la vérité à tout prix…

Un thriller psychologique qui ne laisse aucun moment répit et que j’ai dévoré en deux jours. On s’attache très vite au personnage principal qui ne comprend pas ce qui lui arrive et qui se demande si elle n’est pas entrain de devenir folle. Au fur et à mesure de la lecture, j’ai fondé des hypothèses qui se sont écroulées une par une. A chaque fois que je croyais reconnaître « la coupable » de tout ça, un cadavre apparaissait, tout s’effondrait alors comme un vulgaire château de cartes. Je n’en dirais pas plus pour ne pas gâcher le suspens…mais sachez que le final a été à la hauteur de mes espérances, totalement inattendu. Un excellent moment d’angoisse !!!

Advertisement
Lucie Merval est libraire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.