George D. SHUMAN : 18 secondes

0
150
Etats-unis

INFOS ÉDITEUR

18 secondes - George D. SHUMAN

Parution aux éditions Panama le 29 mai 2006

Traduit par Raphaëlle Dedourge

Pour attraper un serial killer, un détective a recours à une alliée inattendue.

Sherry Moore est aveugle et dotée d’une faculté exceptionnelle : elle peut « voir » les 18 dernières secondes de la vie d’un mort en touchant son cadavre. Mais est-ce suffisant pour sauver sa propre vie ? Wilwood, New Jersey, années 70. Earl Sykes et Sue Markey font des ravages. Ensemble, ils volent et kidnappent. Mais Sykes est un dangereux psychopathe : il a violé et tué un certain nombre de femmes. Les corps n’ont jamais été retrouvés, et Sykes ne fut jamais suspecté. Puis la chance a tourné.

Après avoir provoqué une collision avec un bus scolaire provoquant la mort d’une dizaine d’enfants, il est arrêté sous le chef d’accusation de meurtre au second degré. Trente ans plus tard, assoiffé de vengeance contre la femme qui l’a abandonné et l’homme qui l’a mis en prison, Sykes est relâché…

Kelly O’Shaughnessy, lieutenant de police à Wilwood, enquête sur de mystérieuses disparitions de jeunes femmes. Le don de Sherry suffira-t-il à rassembler les morceaux du puzzle ?

(Source : Panama – Pages : 408 – ISBN : 978-2755701357 – Prix : 21,00 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Dans les yeux du mort.

Une jeune femme est assassinée à deux pas des passants. Pour lutter cette série de meurtres violents, un détective va faire appel Sherry Moore. Sherry a la faculté quand elle touche les corps de percevoir les 18 dernières secondes de la vie de la personne.

Un thriller traité avec un angle original. Le don de Sherry se révèlera-t-il est un don ou une malédiction ? Comment la jeune femme pourra traité toutes ces images de violence qui envahissent son cerveau. Un texte riche en émotions et en sensations. A découvrir absolument !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.