Fabrice DAVID : Au pays des barbares

0
152
France
Fabrice DAVID - Au pays des barbares
-
  • Éditions Plon le 16 mai 2018
  • Pages : 270
  • ISBN : 9782259259453
  • Prix : 18,00 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Quand Chabrol rencontre Céline aux abords d’un stade de foot d’une petite ville de province…

Bienvenue dans les Ardennes. Awoise-Gelle est une petite ville ennuyeuse à 6 kilomètres de la frontière belge. C’est là que vit Moïse, qui travaille dans un magasin de jardinage. Il passe son temps libre à supporter l’équipe de foot locale et à boire des bières dans son QG, le bar L’Ardennais. Il y croise tous les jours ses amis, dont Jarne, le Belge recherché par la police, et le Nîmois, un ex-voyou du Sud, ses deux complices de comptoir. Moïse ne vit que par et pour le foot. Alors, quand son club risque la relégation, il décide d’agir. Et d’enlever l’enfant de l’arbitre qui va officier au prochain match. Mais rien ne se passe comme prévu…

Magguy et Annie forment un couple atypique. Deux femmes qui vivent sous le même toit, cela a le don de faire parler dans ce genre d’endroit. Si l’une est d’une nature plutôt joyeuse, l’autre est taciturne et frise la dépression. Il faut dire qu’elle cache un lourd secret qu’un événement fait douloureusement remonter à la surface.

Avec ce second roman noir de chez noir, Fabrice David nous plonge dans une ambiance à la Coup de tête, de Jean-Jacques Annaud.

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Voici une excellente surprise ! Quel roman formidable ! J’ai cédé à ce résumé de 4e de couverture en me disant que le sujet et l’environnement social qui s’y prêtait allait certainement me donner satisfaction avec ce second roman de l’auteur français qui avait su conquérir le public avec son premier ouvrage. Et j’ai eu raison de céder à la tentation : ce second roman est un petit bijou de noirceur social.

Dans une petite ville des Ardennes, Moïse (oui quel drôle de prénom !), qui travaille comme vendeur dans un magasin de produits pour les jardins, passe son temps libre à supporter l’équipe de football locale. Il est un des plus fervents supporters de cette équipe qui évolue en petite division. Bientôt dans les jours qui vont suivre, ces onze footballeurs vont jouer l’avenir du club. Si ils perdent, c’est la relégation assurée et ça Moïse ne peut l’accepter. Alors, il veut trouver un moyen d’assurer à son équipe une victoire certaine, quitte à faire ce qu’il faut pour que ca marche, même si ça frise avec l’illégalité. Dans le même temps, un couple féminin, Magguy et Annie, vivent tant que bien que mal leur belle union. Une union qui oscille entre les joies de l’une et le côté dépressif de l’autre. L’une d’entre elles cache un terrible secret et celui-ci va revenir à la surface.

Le décor est posé, les personnages principaux aussi. Et dans cette petite ville, les choses ne vont pas aller comme prévu. Des deux côtés, dans les deux histoires et parcours de ces personnages, Fabrice David nous plonge dans des situations bien sombres et dangereuses. Ces personnages frôlent le danger trop souvent, trop vite et ils (elles) savent que tout peut leur « péter à la gueule. »

D’une écriture posée, sobre mais puissante, l’auteur, pour ce second récit, nous ouvre les portes de la solitude, du désespoir, d’une vie qui peut, à tout moment, basculer dans le chaos. Ces personnages sont bousculés au fil des pages et des intrigues qui s’y déroulent. Personne ne sortira indemne.

Un auteur à découvrir assurément. Ce second roman est une réussite, que je vous recommande en lecture.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.