Eric GIACOMETTI et Jacques RAVENNE : L’empire du Graal

2
3555
France

Jouant habilement avec les clichés du Graal, Eric Giacometti et Jacques Ravenne déploient tous leurs talents pour nous faire passer un excellent moment !

INFOS ÉDITEUR

l empire du graal - Eric Giacometti et Jacques Ravenne
L'Empire du Graal

Parution aux éditions JC Lattès le 18 mai 2016

Parution aux éditions Pocket en juin 2017

An de grâce 1190. Chrétien de Troyes révèle l’existence de la relique la plus sacrée de l’occident médiéval : le Graal. L’Église décide de faire disparaître son texte et de lui substituer une version christianisée de la légende.

2016, Vatican. L’institut scientifique du Saint-Siège rend un rapport secret : dans quelques décennies l’effondrement de l’Eglise est quasi inévitable. Par tous les moyens et grâce à de nouvelles pistes, le pape décide de mettre la main sur le Graal pour créer un immense choc dans toute la chrétienté.

L’inspecteur Marcas, au coeur d’un trafic d’antiquités, qui le conduira d’une île sacrée de Bretagne aux lieux légendaires Winchester, Glastonbury, Stonehenge, livre un combat dangereux pour récupérer une sépulture déviante qui permettrait de percer l’énigme du Graal…

Mais quelle est-elle ? La descendance du Christ, un breuvage d’immortalité, un moyen pour communiquer avec Dieu… Ce secret est-il aussi dans la version originale de Chrétien de Troyes ? Quel est son pouvoir ? Un secret qui de tout façon va changer profondément notre vie à tous…

En revisitant les grands textes qui ont été écrits sur le Graal et les sociétés chrétiennes secrètes, Giacometti-Ravenne nous plongent dans l’une des plus fabuleuses énigmes de tous les temps.

(Source : JC Lattès – Pages : 380 – ISBN : 9782709656061 – Prix : 20,90 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Le Graal.
Objet mystique, de dévotion, de convoitise, ce trésor recherché depuis tant de siècles, reste un sujet fort prisé de la littérature ésotérique.

Partagés entre le soucis historique et le côté très mystérieux de cet objet « divin », les écrivains (qu’ils soient romanciers ou historiens, avec plus ou moins de sérieux) ont publiés tant d’écrits sur ce qui serait, selon la tradition populaire (chrétienne et arthurienne), la coupe ayant recueilli le sang du Christ lors de sa crucifixion et devenu depuis recherchée par tant d’hommes avides, croyant (entre autres choses) au pouvoir immortel de l’objet.

Alors quid de ce nouveau roman, de cette nouvelle aventure du commissaire franc-maçon Antoine Marcas, héros récurrent du célèbre duo Giacometti-Ravenne qui oeuvre dans le genre ésotérique depuis plusieurs années ?

Tout d’abord, il y a le plaisir immense de retrouver ce personnage que j’affectionne de plus en plus, au fur et à mesure des lectures des enquêtes de notre commissaire franc-maçon. C’est un personnage que j’ai appris à apprécier (avec une petite réticence au début des premiers romans, contrairement à d’autres héros de papier que j’ai adopté de suite) mais la diversité des sujets évoqués dans ces romans écrits à quatre mains, avec une galerie de personnages récurrents tout au long des enquêtes de Marcas, un sens de l’intrigue, et un récit raconté selon une méthode qui a fait ses preuves (une intrigue qui alterne entre passé historique et présent) ont contribué à ce que j’apprécie ce personnage. Leur précédente publication « Le règne des Illuminati » (dont vous pouvez retrouver la chronique sur Zonelivre) a confirmé définitivement cette attente du lecteur que je suis : retrouver avant toute chose, un personnage que l’on apprécie.

Et ce fut chose faite : avec Marcas qui cette fois, va une nouvelle fois parcourir le monde, à la recherche de cet objet mystérieux qu’est le Graal.

Bien évidemment, ce cher Antoine ne va pas être au bout de ses surprises et l’on se doute que cette quête ne va pas être de tout repos.

Du mystère, du complot, des machinations et traitrises en tout genre, cette quête du Graal tient ses promesses à tous les niveaux et ce, tout au long de ce roman mené tambour battant, avec ce qu’il faut de suspens pour tenir le lecteur en haleine.

Jouant habilement avec les clichés du Graal (les chevaliers de la Table ronde, la coupe du christ, l’Eglise et le Vatican…) Eric Giacometti et Jacques Ravenne déploient tous leurs talents d’écrivains pour nous faire passer un excellent moment de lecture. Que l’on soit « fan » du personnage de Marcas ou pas, c’est à coup sûr une lecture qui ne peut que plaire aux aficionados du genre ésotérique. Donc à mettre dans toutes les mains.

Mais il y a quelque chose avec laquelle les auteurs vont surprendre leurs lecteurs.

Sans dévoiler l’intrigue et son cheminement, la 3e partie du roman est tout simplement surprenante à plus d’un titre : elle est exceptionnelle dans la tournure que prend le récit et fantastique par ce qu’elle raconte et dévoile. Elle est surtout très révélatrice : les auteurs exposent à leur manière, ce qu’est la quête du Graal et surtout sa signification à leurs yeux. Nul doute que cette partie en surprendra plus d’un (moi le premier) mais les lecteurs assidus de cette écriture à quatre mains, sauront distinguer ce qui a conduit les auteurs à choisir cette voie dans le déroulement du récit. Comme les auteurs le mentionnent à la fin du roman, c’est au lecteur de ce faire sa propre idée du Graal.

Entre le mythe et la légende, la réalité historique, il faut savoir sortir des sentiers battus pour en saisir le véritable sens.

A vous alors, de plonger comme Antoine Marcas, dans les méandres de l’histoire médiévale de la légende arthurienne et de faire la lumière sur cet objet, cette relique tant convoitée qui fait tant couler d’encre depuis des siècles.

Sponsor

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici