Denis JULIN : La Lézarde du hibou

1
250
Flag-FRANCE
Denis JULIN - La Lezarde du hibou
La Lézarde du hibou
  • Éditions Pavillon Noir le 2 avril 2018
  • Pages : 288
  • ISBN : 9782367990316
  • Prix : 14,00 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Un anti-héros qui franchit un matin la frontière de la moralité et de la bienséance, cet ultime barrage qui contient parfois avec peine nos désirs refoulés et qu’un rien peut emporter sous la pression de la vie…

Il a toujours été gentil… Le « hibou » c est lui, un homme simple, banal, comme on en trouve des millions. Honnête, travailleur, il a fondé une famille puis a vieilli, en enfouissant au fond de son âme un drame de jeunesse. Certains se sont moqués de lui, d’autres ont voulu jouer au plus fort, et ils ont toujours gagné car jamais il ne s’est rebellé… par Amour pour « Elle ». Jusqu’à ce jour où le déclic se fait entendre, celui d’une pendule dont on ne peut acheter les secondes, celui d’un chien d acier qu’on lève sur une arme, Un signe du destin qui lui fait relever la tête et le charge d’une mission : Retrouver toutes ces personnes qui l’ont fait souffrir Puis les anéantir… … Une par une…

Dimanche 14 avril 2019, Denis Julin a reçu le Prix régional 2019 de littérature du Lions Club Centre pour La Lézarde du Hibou (éditions Pavillon Noir). Cette récompense lui a été remise lors du Congrès Lions de printemps du District 103 Centre au Domaine de Bellebouche à Mezières-en-Brenne par Nicole Desmesures Ngaba, Déléguée Nationale Humanisme Culture Francophonie (Lions Club Orléans Université).

L’AVIS DE CLEMENCE

Le hibou c’est lui, homme profondément bon qui a tout pour être heureux jusqu’au jour où…

Cet homme qui jusque là était honnête, serviable et extrêmement gentil, opéré un tournant radical lorsqu’il est confronté aux dures épreuves de la vie.

Il devient alors un meurtrier calculateur, froid, et sans aucune pitié. Sa mission : retrouver ceux qui l’ont fait souffrir lui et sa famille.

Sa soif de vengeance est uniquement motivée par l’amour de ses proches et on se prend à aimer ce tueur de sui on peut se sentir proche …

Il se trouve alors sur le chemin du pardon mais va-t-il y arriver ?

Personnages intéressants, histoire bien ficelée, chapitres courts… un réel plaisir à lire.

Ce roman m’a fait pensé à « Dompteurs d’anges » de Claire Favan où l’on se prend de sympathie pour ces meurtriers pas comme les autres…

Je recommande

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
“La lecture agrandit l'âme, et un ami éclairé la console.” (Voltaire)

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis cet auteur depuis plus de dix ans. À l’époque je passais mes vacances à Arcachon, c’est là que je l’ai connu, à une séance de dédicaces à la librairie Thiers. Son recueil de nouvelles, Arcachon sur crime, m’a littéralement passionnée. J’ai acheté les autres et les ai lu avec autant de plaisir. J’ai commandé le livre il y a 20 jours, reçu fin avril et dévoré presque d’une traite. Comment ne pas s’identifier au personnage principal ? Comment ne pas se laisser captiver par cette enquête qui ne dure que quelques jours mais vous emporte au-delà du présent, dans un tourbillon de sentiments ? À quand le prochain?????

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.