David RUIZ MARTIN : Seule la haine

0
107

« Seule la haine, de David Ruiz Martin, manipulation psychologique, perversité et folie s’entremêlent pour nous offrir un excellent thriller. »

David RUIZ MARTIN : Seule la haine
-

Présentation Éditeur

Persuadé que le psychanalyste Larry Barney est responsable du suicide de son frère, Elliot le prend en otage dans son cabinet. Sous la menace d’une arme, Larry n’a pas d’autre choix que de laisser l’adolescent de 15 ans lui relater ses derniers mois. Mais très vite, c’est l’escalade de l’horreur : Larry est jeté dans un monde qui le dépasse, aux frontières de l’abject et de l’inhumanité. Tandis que les détails scabreux se succèdent, une seule idée l’obsède : celle de s’en sortir, à tout prix… Un thriller psychologique qui va vous retourner la tête !!!

Origine Espagne
Éditions Taurnada
Date 10 juin 2021
Pages 256
ISBN 9782372580861
Prix 9,90 €

L'avis de Hélène

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman d’une telle noirceur. Larry Berney est psychanalyste, il voit surtout des adolescents en détresse. Quand un jour, un jeune homme de 15 ans arrive en consultation, le prend en otage et l’accuse de la mort de son frère, Larry va voir sa vie basculer en quelques heures.

Ames sensibles préparez-vous à lire l’effrayant récit de ce jeune garçon encore meurtri par la mort de son frère. IL raconte en effet les origines et les raisons du suicide de ce dernier, raisons impliquant deux autres jeunes hommes sadiques, pervers, bref des cinglés. La teneur des actes dépasse l’entendement d’autant plus qu’on parle de jeunes, d’adolescents, de garçons en pleine construction physique et mentale.

Le lecteur est sidéré autant que le psychanalyste qui essaie tant bien que mal de raisonner le jeune-homme. Huis-clos oppressant d’une intensité dramatique hors-norme, seule la haine ne laisse aucun répit au lecteur.

L’auteur ne cherche pas du tout à nous épargner et pire encore (mais je dois faire attention à ne pas en dire trop), il va jusqu’à nous embrouiller l’esprit puisque l’histoire va rebondir d’une telle force qu’on en ressort sonné, stupéfait, sidéré … L’écriture est aboutie et recherchée. Le personnage du jeune garçon, poutre maitresse de l’intrigue, oscille entre une lucidité stupéfiante et une fragilité dévorante. Deux personnalités dans un seul être peut donner un discours effrayant et des actes insensés. Enfin Larry, habitué à disséquer l’âme humaine, va pourtant passer à côté de la personnalité de ce garçon.

Manipulation psychologique, perversité et folie s’entremêlent pour nous offrir un excellent thriller.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Lectrice qui voyage des grands classiques au roman policier en passant par les auteurs russes et nordiques que j'affectionne particulièrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.