Christopher J. YATES : 37 fois

0
150
Royaume-uni
Christopher J. YATES - 37 fois
-
  • Éditions Cherche Midi le 31 mars 2019
  • Traduit par Pierre SZCZECINER
  • Pages : 416
  • ISBN : 9782749160771
  • Prix : 22,00 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

1982 : dans une petite ville de montagne au nord de New York, trois jeunes adolescents, Hannah, Patrick et leur ami Matthew, sont liés à jamais par une affaire tragique.

2008 : Hannah, journaliste judiciaire, est mariée à Patrick. L’équilibre du couple vacille le jour où elle décide d’écrire un livre consacré au fait divers qui a marqué leur adolescence. Depuis toujours, Patrick redoute le moment où sa femme va s’approcher de ce « monstrueux secret » qui plane au-dessus de leur mariage, qui peut ressurgir et briser leur couple. Au même moment, Matthew réapparaît dans leur vie.

Dans ce récit à la tension constante, Christopher J. Yates distille les révélations d’une main de maître. Si chacun des personnages dissimule ses secrets, ses mensonges, chacun a aussi sa vérité. La sympathie et la confiance du lecteur vont de l’un à l’autre jusqu’à l’ultime rebondissement. Ce roman, hanté par la culpabilité et les non-dits, où la menace est permanente, est un véritable chef-d’œuvre du genre.

L’AVIS DE YANNICK P.

Avec 37 FOIS, Christopher J. Yates fait preuve d’une construction particulière pour ne pas dire sophistiquée.

Cela déroute un peu le lecteur et le positionne toute de suite dans une sorte de malaise.

Une vision de l’intérieur à la 1ère personne (cette forme narrative change suivant les parties du roman au gré des personnages principaux) et celle de l’extérieure assez classique.

Cette alternance de monologues autour de ce trio de personnages, victime, bourreau et témoin, m’a entrainé entre deux époques. 1982 et 2008.

A travers les allers retours dans le présent ou le passé, Patrick, Hannah et Matthew, nous livrent leur vision des choses. Un drame s’est déroulé à Roseborn, une petite ville à 150 kilomètres au nord de New-York. 26 ans après, ils en portent encore le poids. Hannah et Patrick sont mariés. Hannah a perdu un œil. Elle est journaliste spécialisée dans les affaires criminelles. Patrick rêve d’ouvrir un restaurant. Il tient pour l’instant un blog culinaire. Aucun des deux ne parle de la journée tragique de 1982, pourtant cette histoire tourne en boucle dans leurs têtes. Et Matthew revient…

Christopher J. Yates mène le tempo de manière pertinente. Il répand une vérité au gré du trio. Mais chacun ayant sa propre vision, cela fonde 3 vérités. Là où certains doivent voir des longueurs, j’ai vu de la duperie. Celle de l’auteur. Yates, nous, dévoile fois un peu plus, à chaque chapitre. Charge au lecteur de se forger son propre ressenti. On prend plaisir à se laisser promener au gré des révélations.

Les personnages secondaires ont du corps. Ils ne sont pas excessivement nombreux mais sont suffisamment échafaudés pour leur donner une consistance qui les légitime.

Et s’il y a effectivement de rares périodes de lassitude – certaines pages s’étirent un peu trop – je dois avouer que Yates s’est faire monter la tension.

En revanche, un gros bémol, la fin a été sans réelle surprise pour moi. Est-ce dû au nombre de thrillers que je lis ? Sans doute.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici