Céline LANDRESSIE : Rose Morte – 03 – Flétrissures

0
75
Flag-FRANCE

Rose Morte est une saga fantastique sur toile de fond historique, destinée à des lecteurs adultes (accessible à partir de 16 ans). Baignée d’un romantisme crépusculaire rédigé dans la veine des romans des 18e et 19e siècles, cette histoire vous mènera dans un univers sombre et dangereux, où les faux-semblants sont rois.

S’il me fallait résumer (très sommairement) l’esprit de cette saga, je dirais qu’elle se situe à la croisée des chemins entre Bram Stocker (Dracula) et Jane Austen (Orgueil & Préjugés ; Raison & Sentiments). L’univers y est toutefois plus sombre, plus dense, plus violent aussi, et relève d’une interprétation du mythe qui m’est personnelle. Mais si vous aimez la vision « classique » de la créature de type vampirique, vous apprécierez sans doute l’univers que je dépeins.

(Source : Le site de l’auteur)


INFOS ÉDITEUR

Celine LANDRESSIE - Rose Morte - 03 - Fletrissures
Rose Morte, Tome 3: Flétrissures

Parution aux éditions de l’Homme Sans Nom en mai 2015

Parution aux éditions Milady en mai 2016

Illustration de Magali Villeneuve

France, milieu de XXe siècle. Le monde mortel livre bataille au IIIe Reich. Malmenée par ces horrifiantes évolutions, la société obscure se débat dans ses propres dissensions. Loin de s apaiser, les conflits qui la secouent ont gagné en ampleur, amenant un improbable triumvirat composé d’Artus, Olaf et Raugmundr, a des décisions drastiques. Mais les choses prennent une fâcheuse tournure. En dépit des injonctions de son mentor, Rose n’a d’autre alternative que se jeter dans une course contre la fatalité…

(Milady – Pages : 576 – ISBN : 9782811216597 – Prix : 7,90 €)

L’AVIS DE LEA D.

Après avoir dévoré La Floraison et Trois Epines, je suis à peine arrivée aux Imaginales que je bondissais sur le troisième tome de Rose Morte, tant j’étais impatiente de lire la suite !

Rose et ses compagnons font face à une nouvelle menace : celle du IIIème Reich, dont la cruauté et la violence ne vont épargner personne, pas même les Immortels. Qui ont déjà fort à faire avec leurs propres problèmes, inconnu des mortels. Artus, son frère et Olaf décident de mener à bien une mission très particulière, laissant Rose de côté. Mais quand des nouvelles inquiétantes lui parviennent, la jeune femme n’a pas d’autres choix que de lancer sur leurs traces.

Les deux premiers tomes de Rose Morte sont vraiment exceptionnels et nous entrainent dans une course d’émotions et de péripéties. Céline Landressie allait-elle autant jouer avec nos nerfs dans ce troisième tome ? Eh bien, oui ! Déjà, l’ambiance est parfaitement retranscrite : après l’Angleterre Elisabéthaine, la Révolution Française, nous nous retrouvons maintenant dans l’horreur du mouvement nazi. J’avoue que certaines descriptions font froid dans le dos ! Mais outre ces mille petits détails sur la période historique, rien n’ait laissé au hasard concernant les personnages. Tous ont évolués depuis La Floraison, mais ils restent malgré tout identiques à leur nature profonde dans Flétrissures. Rose est toujours aussi impétueuse, bien déterminée à frayer son chemin et à ne pas être considérée comme une petite chose fragile. Ce qui n’est pas toujours évident lorsqu’on a un mentor soucieux de sa sécurité ! Les deux frères sont toujours aussi charismatiques et intéressants (évidemment !), Artus reste souvent impénétrable et mystérieux, je ne sais jamais trop sur quel pied danser avec lui. De son côté, Adelphe est charmant, plus ouvert que son frère et vraiment prêt à tout pour rapprocher les différentes personnes de son monde. J’aime toujours autant Vassili, que je préfère presque aux frères (hérésie !), mais qui est tellement passionnant, tellement profond… Il s’impose de plus en plus, et devient vraiment l’un des personnages principaux, contrairement au tome précédent où il était plus effacé.

Un petit mot très rapide sur la fin – sans spoiler ! – mais qui m’a laissé proprement bouche bée. Mais POURQUOI, enfin ? Il est intolérable de nous laisser sur une fin pareille, c’est proprement inhumain ! Céline Landressie a réussi à faire une histoire encore plus passionnante que les précédentes, et a toujours cette écriture passionnante, touchante et addictive. Elle frappe encore plus fort !

Sur ce, n’hésitez surtout pas à vous plonger dans Rose Morte, une petite pépite !

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.