Cédric SIRE : Vindicta

0
747
France
Cedric SIRE - Vindicta
  • Éditions Métropolis Noir le 21 mars 2019
  • Pages : 577
  • ISBN : 9782902324002
  • Prix : 21,90 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

UN FLIC EN CHUTE LIBRE

Fraîchement muté dans un groupe de surveillance, Olivier est loin d’imaginer que la planque qu’on lui a assignée fera de lui le témoin clé d’un cyclone meurtrier, dans le sillage d’un tueur glacial et méthodique que rien ne semble pouvoir arrêter. Des déserts du Moyen-Orient aux villes sombres et silencieuses du territoire français, quand la vindicte est en marche, plus rien ne peut vous sauver.

UNE TRAQUE HALETANTE SECOUÉE DE FAUSSES PISTES

Pur instrument de torture et de mort, il n’a pas de nom, pas de visage, l’habitude de tuer et un cimetière de cadavres derrière lui. Mais dans cette affaire, pas de contrat. Cette fois-ci pour lui : c’est personnel.

Dans ce thriller crépusculaire, Cédric Sire joue comme jamais avec les nerfs du lecteur jusqu’à l’effroyable twist final et confirme son entrée tonitruante parmi les maîtres absolus du thriller français.

L’AVIS DE CLÉMENCE

Souvenez vous il y a quelques mois, une nouvelle maison d’édition voyait le jour. Metropolis nous faisait de belles promesses et nous ne demandions qu’à voir ou plutôt qu’à lire ça .

Le premier auteur à lancer les hostilités était Cédric Sire.

Et comme une nouvelle n’arrive jamais seule, Cédric nous annonçait également son changement de nom. Cédric nous a fait part de ses raisons pour ce changement et je vous avoue avoir penser que ça ne changerait rien… l’auteur restant au fond le même !

Et bien détrompez-vous !

Sire Cédric s’était fait connaître à travers ses écrits paranormaux . Ne délaissant pas son côté sciences occultes, Cédric commençait à se détacher de son côté fantastique dans son avant dernier thriller « Du feu de l’enfer ».

Pour moi clairement, cet avant dernier opus était au dessus du lot ! Énergique, rythmé, intelligent, je me demandais s’il pourrait faire mieux !

Et pourtant…

Braquage , flics corrompus, avocat ripoux, grand banditisme se disputent la vedette dans ce nouveau roman.

J’ai rencontré quelques longueurs au départ mais qui vous verrez semblent juste nécessaires pour la suite.

Le début m’a fait pensé à un polar simple et efficace avec un braquage qui tourne mal comme on en a lus tant d’autres. Et puis, le thriller arrive à grandes enjambées pour nous rendre la lecture addictive et incisive.

Cédric accentue les descriptions de ses personnages à un point qui a fait que j’ai parfois éprouver de la compassion pour certains d’eux.

Ces descriptions tellement parfaites m’ont rendues l’écriture cinématographique ! J’étais au côté de ce tueur, j’ai ressenti la peur de ses victimes, j’ai presque senti les lames rentrer et sortir de mon corps c’est vous dire !!!

La révélation finale m’a juste bluffée ! J’ai été incapable de découvrir quoique ce soit avant la fin.

Et alors que nous pensons tout espoir mort, l’auteur nous montre qu’une once d’humanité peut toujours exister au fond de nous !

Pour les fans de la plume fantastique de l’auteur, ne vous inquiétez pas même si ce thriller est terre à terre, une légende vous fera tourner la tête. Un tueur fantomatique et mystérieux sévit !

Je ne vous parlerai pas de l’histoire afin de ne vous gâcher aucun plaisir ! Allez un petit indice, la Vincite est la punition des crimes…

Non je ne dirai rien même sous la torture ! Vous voulez savoir ?! Courrez chez votre libraire acheter ce petit bijou de thriller !

Metropolis signe un premier roman incisif, brutal et terriblement efficace. Je peux aujourd’hui affirmer que Cédric Sire est l’un de mes auteurs favoris !

Je remercie Giuliano de sa confiance.

L’AVIS DE STANISLAS PETROSKY

Si tu as déjà lu Sire Cédric (ouais, je balance grave, Cédric Sire c’est lui, tu ne l’avais pas vu venir hein ?) crois-moi, tu vas trouver du changement !

Finit le côté horrifique de bouquin tel l’excellent L’enfant des cimetières ou le côté ésotérique Du feu de l’enfer. Le garçon a décidé de se lancer dans le thriller-policier, et ça dépote un max…

Ah il ne te laisse pas une seule seconde de répits le garçon, pourtant il a de l’épaisseur son bouquin, pas loin de six cents pages, moi qui n’aime pas trop les pavés, ben il est passé tout seul, faut dire que c’est rythmé.

Quatre « branleurs » ont décidé de monter un coup, un casse tout simple à leurs yeux, pour ce n’est pas compliqué : « On entre on prend le fric, on ressort. Personne ne sera blessé. »
J’pense bien…

Personne ne leur a dit que rien n’était vraiment simple dans la vie ?
Que c’était souvent qu’un grain de sable venait se foutre dans la vaseline ?
Pis là, pas de bol, c’est carrément une dune qui est rentré dans le tube !
Une hécatombe !
Un massacre, oui, d’ailleurs parfois, il y a comme une surenchère dans le gore, ce qui est un peu dommage, mais chacun ses goûts, je dois être une petite chose fragile…

C’est rondement mené, une investigation palpitante et des rebondissements fascinants au fil des pages. Cédric fait le boulot, et plus que correctement.

Pour un premier pas dans le thriller pur, il réussit un coup d’éclat !

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici