Carlos Ruiz ZAFON : Le palais de minuit

0
158
espagne

INFOS ÉDITEUR

la-palais-de-minuit-carlos ruiz zafonParution aux éditions Robert Laffont en janvier 2012

Parution aux éditions Pocket Jeunesse en janvier 2012

Parution aux éditions Pocket en mars 2014

Traduit par François Maspero

Calcutta, 1916.

Un soldat anglais fuit dans les ombres nocturnes de la Cité des palais. Au creux de ses bras, il abrite des jumeaux de quelques jours qu’il vient d’arracher à un mystérieux criminel. Confiés à leur grand-mère, les jumeaux, un garçon et une fille, sont séparés. Sheere reste avec sa grand-mère, Ben est confié à un orphelinat. Le jour de leur seize ans, Sheere retrouve Ben à l’orphelinat. Il s’y est fait six fidèles amis avec lesquels il a formé la Chowdar Society.

La nuit, les sept enfants se réunissent dans une grande bâtisse désolée qu’ils ont baptisée le « Palais de Minuit ». A son tour, Sheere est admise à la Chowdar Society. Mais dès que les jumeaux sont réunis, une force maléfique semble se réveiller. Un train de feu tout droit sorti de l’enfer les terrorise. Une ombre liquide s’acharne contre eux. Qui est l’être, ou le démon, à l’œuvre derrière les attaques répétées contre Sheere et Ben ? Pourquoi leur manifeste-t-il une haine aussi implacable ? Interrogeant la grand-mère des jumeaux, fouillant les archives de la ville, les membres de la Chowdar Society découvrent alors la véritable personnalité de Jawahal, le père disparu de Ben et de Sheere.

Architecte de génie possédé par une folie homicide, il a bâti l’extraordinaire garde de Jheeter’s Gate. Cathédrale élevée à la gloire de la technologie ferroviaire, ce bâtiment sans égal dans le monde a été la proie d’un terrible incendie le jour même de son inauguration. Depuis, sa carcasse noire, dressée au centre de Calcutta, est hantée par l’âme en colère de Jawahal. C’est au coeur de ce lieu maudit que Ben et Sheere doivent affronter les vérités douloureuses de leur passé.

Ensemble, les huit membres de la Chowdar Society s’enfoncent dans les ténèbres de la gare maudite. Au bout des tunnels les attend le plus cruel et le plus attachant des criminels. Il veut l’âme de Sheere et la mort de Ben. Pour cela, il doit détruire l’amitié qui unit les adolescents. Mais l’amour est toujours plus fort que la mort : armés de leur courage, de leur attachement et de leur sincérité, Sheere, Ben et leurs six amis vont tout risquer pour apaiser l’esprit malade de Jawahal.

(Source : Pocket – Pages : 288 – ISBN : 9782266213035 – Prix : 19,30 €)

L’AVIS DE LEA D.

Le Palais de Minuit est le deuxième roman de Carlos Ruiz ZAFON et est sorti en 1994 en Espagne. Les droits des premiers livres étant pris dans des querelles juridiques, ils ont été édités tardivement dans les autres pays. Bien que Le Palais de Minuit soit classé comme livre pour la jeunesse, l’auteur a précisé vouloir le faire lire à tous sortes de lecteurs.

L’action se situe en 1916, à Calcutta. Un drame va séparer la vie des jumeaux Ben et Sheere. Ben va être élevé dans un orphelinat où il se constituera un excellent cercle d’amis, et Sheere est confiée à la garde de sa grand-mère.

Mais lorsqu’ils ont 16 ans, leur histoire réapparait au grand jour. A partir de cet âge, Ben est considéré comme adulte, et l’orphelinat ne le suit plus. Le frère et la sœur vont être réunis et, malgré le détriment de l’ombre maléfique qui se déchaîne sur eux, la joie de se connaître répare tout.

Démontrant leur volonté de connaître tous les détails de leur passé afin d’avancer dans leur futur, Ben et Sheere, à la tête de la Chowdar Society, vont tout faire pour élucider les mystères qui les entourent. Qui est l’être qui s’acharne contre eux ? Pourquoi une haine aussi intense contre eux ? Et quel est l’histoire de leurs parents ? Les deux adolescents vont devoir affronter leur passé douloureux.

Le Palais de Minuit est un récit « typique » de Carlos Ruiz ZAFON, car l’on y retrouve les éléments qui ont fait de L’Ombre du Vent et du Jeu de l’Ange des récits connus dans le monde entier. Il y a le côté fantastique qui se mêle habilement à la vie quotidienne des personnages, la magie se glissant discrètement au fil des rues… Mais surtout, les individus qui peuplent le récit sont tous en quête initiatique, hantés par des éléments de leur passé, soutenus par des amis prêts à tout, avec qui la séparation est parfois inévitable…

Le Palais de Minuit est un récit plus qu’excellent (bien qu’il n’atteigne pas le niveau de L’Ombre du Vent, pour moi son meilleur !), avec une écriture excellente, qui travaille sur les multiples enchâssements et les rebondissements. Le Palais de Minuit est un roman qui ravira, je pense, les amateurs de Carlos Ruiz ZAFON, mais sera surtout un récit qui permettra à ceux qui ne connaissent pas son œuvre de s’y plonger en douceur !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici