Boyd MORRISON : L’héritage du Loch Ness

0
205
Flag-ETATS-UNIS

INFOS ÉDITEUR

Boyd MORRISON - heritage du Loch Ness
L'Héritage du Loch Ness

Parution aux édition Bragelone en novembre 2014

Parution aux éditions Milady en juillet 2017

Traduit par Vincent BASSET

Lorsqu’un sommet politique au premier étage de la tour Eiffel fait l’objet d’une attaque terroriste, l’ingénieur militaire Tyler Locke parvient de peu à éviter le désastre. Mais la faction extrémiste en cause ne compte pas s’arrêter là : elle aurait mis au jour une arme biologique redoutable, capable d’accélérer le vieillissement des cellules humaines.

De Paris à Seattle, en passant par les Highlands écossaises, Tyler tente désespérément d’enrayer une conspiration à l’échelle mondiale…

(Source : Milady – Pages : 480 – ISBN : 9782811237332 – Prix : 7,90 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Seconde lecture des aventures rocambolesques et teintées d’un soupçon d’ésotérisme de l’agent Tyler Locke et son fidèle assistant Grant qui cette fois, ont comme mission d’établir la surveillance et de veiller à la sécurité de hauts dirigeants politiques lors d’un gala au sommet de notre cher Dame de fer… Evidemment comme on s’en doute, les choses ne vont pas se passer tout à fait comme prévu. Et l’agent Locke va voir ressurgir un de ses vieux ennemis, qui normalement devait être en train de croupir en prison. Faute de cela, il est un des conspirateurs d’un attentat incroyable sur la Tour Eiffel.

Un plaisir fort sympathique pour cette seconde lecture des aventures du héros régulier des polars-thrillers de Boyd Morrison dont j’avais fort apprécié le précédent « La conspiration Roswell » sorti il y a quelques mois lui aussi en poche chez Milady et dont vous pourrez retrouver ma chronique sur Zonelivre. Si toutefois, on apprécie de retrouver ces personnages, et d’en découvrir de nouveaux, j’avoue que cette histoire fut un peu moins prenante. Certes, toujours un savant cocktail d’actions, d’explosions et de rebondissements en règle (l’auteur maitrise bien le sujet et le sens du rythme et du suspense) mais le sujet, en lien (toutefois assez éloigné de la créature qui vogue dans les flots du lac écossais) n’atteint pas pour moi son objectif : sur la 4e de couverture, on mentionne sa parenté avec un autre auteur oeuvrant dans le même genre (Dan Brown pour ne pas le nommer) et on se rend compte qu’avec cette aventure, Morrison use des mêmes artifices un peu faciles pour créer une intrigue un peu alambiquée, avec une résolution de l’affaire un peu tirée par les cheveux.

Si vous aimez toutefois Dan Brown, vous pouvez vous jeter sur cette histoire de monstre du Loch Ness, que l’on pourchasse pour une raison que l’on ne soupçonnerait pas (encore faut-il trouver le dit monstre) et si vous n’etes pas trop difficile sur le style (un peu scolaire) de l’auteur, vous devriez passer un bon moment de plaisante lecture.

Rappelons le quand même : un bon sujet ne fait pas toujours une bonne histoire et inversement…

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Passionné et grand lecteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.