Arthur TENOR : Les fabuleux

0
221
France

INFOS ÉDITEUR

Arthur TENOR - Les fabuleux
Les fabuleux : A l'origine des voyages extraordinaires

Parution aux éditions Scrineo en mars 2013

Julius Kovalch, un physicien de renommée mondiale, parvient, à l’aide d’un hyperaccélérateur de particules, à atteindre la frontière la plus ultime de l’univers physique !

Ainsi s’ouvre la première brèche quantique entre la matière et l’esprit, le réel et l’Imaginaire, une porte à travers laquelle Julius et sa fille Serena, s’apprêtent à découvrir l’un des infinimondes de l’Imaginaire, le Royaume des Sept Tours et ses créatures extraordinaires, les Fabuleux…

Quelles menaces font peser l’Homme et ses instincts de conquérant sur ce Royaume à l’équilibre fragile ?

Jusqu’ou Les Fabuleux devront-ils aller pour survivre ?

(Source : Scrineo – Pages : .. – ISBN : 9782367400341 – Prix : 14,90 €)

L’AVIS DE LEA D.

Je découvre Arthur Ténor grâce à son roman Les Fabuleux.

Deux personnages principaux, un père et sa fille : Julius et Séréna Kovalch, tous les deux physiciens. Julius Kovalch invente un procédé, qui a pour conséquence de percer un trou dans la frontière de l’univers, créant une porte permettant d’atteindre le Royaume des Sept Tours et son peuple, les Fabuleux. Cette rencontre entre deux peuples sera-t-elle néfaste ou bénéfique ?

Les Fabuleux commencent bien, j’ai beaucoup aimé l’idée de cette brèche entre le réel et l’imaginaire, la rencontre entre deux mondes, les idées différentes, dans un monde un peu loufoque et marrant… Arthur Ténor à une bonne écriture, j’ai eu plaisir à découvrir son monde, les chapitres se lisent très rapidement, pour arriver à une conclusion peut-être trop rapide.

Les Fabuleux m’a fait passer un bon moment, mais sans être toujours totalement dans l’histoire. Peut-être un mauvais jour ? Car, l’histoire se tient bien, les personnages sont sympathiques dans l’ensemble, mais peut-être que je n’ai pas totalement accrochée à cause de l’histoire justement qui n’est pas spécialement innovante même si très bien racontée, ou que j’ai eu l’impression d’avoir affaire à un livre plus destiné enfants qu’adolescents, et que l’histoire aurait gagné à être plus construite, et pas seulement sur le langage scientifique, ce qui peut égarer les plus jeunes.

Donc un avis mitigé dans l’ensemble. J’ai apprécié la lecture de ce roman d’Arthur Ténor sans être emportée à 100%. Une relecture des Fabuleux s’imposera dans un avenir proche, afin que je replonge plus sérieusement dans l’histoire et, j’espère, changer de point de vue !

N’hésitez pas à tenter l’aventure, ce roman reste abordable à tous, et très agréable dans l’ensemble !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.