Anne PERRY : Contes de Noël – recueil

0
388
Anne PERRY - Contes de Noel - recueil
-

PRÉSENTATION ÉDITEUR

10/18 a décidé de regrouper en un omnibus les quatre premiers romans de la série « Petits crimes de Noël » qui paraissent tous les ans en France avant les fêtes avec une couverture à jaquette. Ces ouvrages sont collector et on ne pouvait plus obtenir ces tomes en neuf. Et cela pour le prix d’un seul roman.

La Disparue de Noël, 2005, 128 p.

Lady Vespasia Cumming-Gould – personnage excentrique rencontré au fil de la série « Thomas Pitt » –, alors jeune fille pétillante de bonne famille, est invitée à passer un délicieux week-end à Applecross en compagnie d’un petit groupe d’amis tous bien nés, habitués à mener une vie oisive et sans contrariété. Mais un soir, pendant le dîner, une altercation éclate entre Isobel Alvie et Gwendoline Kimmuir. Lorsque les convives apprennent peu après le suicide de cette dernière, tous accusent en bloc Isobel…

Le Voyageur de Noël, 2006, 160 p.

Tout droit sorti de la série Monk, Henry Rathbone – père d’Oliver Rathbone, avocat et ami de William Monk – est encore un jeune homme lorsqu’il rejoint la famille Dreghorn lors d’une fête de Noël donnée dans leur propriété des Lacs, au nord de l’Angleterre. Mais la tranquillité du domaine tapi sous la neige est bientôt bouleversée par la mort d’un des frères de la famille, Judah. Pour l’aider à traverser cette épreuve, la femme de la victime, Antonia, fait appel à son parrain, Henry Rathbone, distingué mathématicien et inventeur…

La Détective de Noël, 2007, 176 p.

Pour Mariah Ellison – grand-mère passablement acariâtre de Charlotte dans la série « Thomas Pitt » –, Noël n’a vraiment aucune raison d’être célébré cette année. Sa petite fille et son mari projettent de partir à Paris pour les vacances, et l’irascible dame est forcée de se rendre chez les parents de Charlotte, dans la petite ville venteuse de Romney. Mais quand une cousine est retrouvée morte dans son lit, Mariah se réjouit de pouvoir elle aussi jouer au détective…

Le Secret de Noël, 2008, 192 p.

Clarice et son époux le révérend Dominic Corde – ancien beau-frère et (surtout) ancien amour de Charlotte dans la série des « Thomas Pitt » – arrivent dans le petit village de Cottisham onze jours avant la Noël de l’année 1890. Ils viennent remplacer le révérend Wynter parti en congé pendant les fêtes. Séduit par leur nouvelle habitation, le couple s’apprête à couler des jours heureux. Mais très vite, certaines anomalies perturbent la quiétude de Clarice : le Pasteur n’a emporté aucune de ses affaires et personne ne semble être au courant de son voyage…Née en 1938 à Londres, Anne Perry vit aujourd’hui en Écosse. Depuis le succès international des enquêtes du couple Pitt et de celles de William Monk, elle s’est intéressée à d’autres périodes historiques telles que la Révolution française, la Première Guerre mondiale ou encore la Byzance du XIIIe siècle dans sa fresque épique Du sang sur la soie.

Origine Royaume-uni
Éditions 10/18, Grands Détectives
Date 08 novembre 2012
Traduction Pascale HAAS
Pages 520
ISBN 9782264059451
Prix 10,20 €

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Noël se décline sous quatre romans

Je suis très heureuse de la démarche des éditions 10/18 d’avoir décidé de regrouper en un omnibus les quatre premiers romans de la série « Petits crimes de Noël ». J’aime beaucoup ces romans qui se déroulent au moment des fêtes avec cet esprit « Wodunit » très marqué. On cherche à démasquer le tueur, on se sent soit même enquêteur. Avec en toile de fond, l’histoire du Royaume-Uni. Scènes en ville, dans des presbytères en campagne. Toujours savoureux.

J’ai déjà lu, « Le secret de Noël » que j’ai beaucoup aimé et je vous invite à cliquer sur le lien pour découvrir ma chronique.

Je reviendrai vers vous lorsque j’aurai lu les autres textes.

L’AVIS DE ANNE-LISE

Ces Christmas Novellas (en français: Histoires de Noël) sont super intéressants parce qu’ils mettent en scène des personnages secondaires des deux séries principales. Parfois, les faits ont lieu bien avant l’époque de la série, quand les personnages étaient plus jeunes.

La Disparue de Noël

C’est le cas ici. Lady Vespasia a la trentaine. Elle est encore jeune et évidemment très belle. On assiste à cette période où les hommes, non seulement l’admirent, mais essaient encore de la séduire. Ce personnage est clairement un des préférés de l’autrice. Et un des miens. Elle est courageuse, intelligente, loyale, passionnée… Pour l’époque (le milieu du XIXème), un tel voyage pour deux femmes seules, même de bonne réputation, n’était pas aisé et certainement pas confortable !

Ce premier opus de Noël était une superbe découverte que j’aime relire pendant les fêtes. Tu n’as pas besoin de connaître la série pour comprendre ce qu’il se passe dans ce roman, donc c’est un bon moyen de découvrir la plume d’Anne Perry.

Le Voyageur de Noël

J’ai vécu à Carlisle, au-dessus du Lake District, et j’ai parcouru cette région (mais pas autant que je l’aurai dû ou voulu). Et comme j’avais vraiment beaucoup aimé le premier roman des Histoires de Noël, j’attendais beaucoup de celui-ci.

Trop, peut-être! Henry a déjà un rôle très paternel et bienveillant auprès de ses proches dans la série principale. C’est pourquoi j’aurai apprécié le voir dans un autre rôle, en homme seul et courageux, ou irréfléchi, ou naïf. Il n’est pas assez différent pour que cela soit intéressant. De plus, je m’attendais à un dénouement plus étonnant, comme c’est souvent (ou presque toujours) le cas avec cette autrice. Mais là, j’étais un peu déçue. Je ne m’y attendais pas mais ce n’était pas exceptionnel non plus. En fait, si je ne m’y attendais pas, c’est probablement parce que je m’attendais à autre chose. Une fin plus tordue ? Moins simple? Ai-je lu trop de polars scandinaves ou américains ?

Évidemment, j’ai apprécié ma lecture. Je te souhaite, malgré quelques bémols, une agréable lecture et de belles fêtes frissonnantes !

Le Secret de Noël

J’ai beaucoup aimé ce tome, à ma première lecture comme aujourd’hui. J’avais oublié la fin, je ne savais plus exactement ce qu’il s’était passé, ce qui prouve que c’était assez compliqué et subtile pour que je zappe.

On est contents, lecteur.rice.s habitué.e.s d’Anne Perry, de voir Dominic enfin heureux en couple, avec une Clarisse époustouflante, à la fois courageuse, humble, lumineuse et ombrageuse… C’était la femme qui lui fallait, lui qui manque de confiance en lui et qui se sent coupable de ne pas avoir été un bon mari pour Sarah (c’est à peine un spoiler, sérieux, c’est dans le premier tome de la série Charlotte et Thomas Pitt).

C’est un très bel opus des Christmas Novellas que nous offre Anne Perry!

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.