Alexis RAGOUGNEAU : La Madone de Notre-Dame

0
201
France

INFOS ÉDITEUR

Alexis RAGOUGNEAU - La Madone de Notre-Dame

Parution aux éditions Viviane Hamy collection Chemins Nocturnes le 23 janvier 2014

Parution aux éditions Points le 7 janvier 2016

Sélection 2016 Prix du meilleur Polar des lecteurs de Points

Au lendemain de la procession organisée par Notre-Dame pour honorer la Vierge Marie, une jeune fille très belle y est retrouvée morte… Installée telle une dévote sur un banc, elle s’est effondrée sur le sol lorsqu’une plantureuse touriste américaine s’est assise à ses côtés.

La procureur, Claire Kauffmann, Landard, le commandant, et Gombrowicz, le tout jeune lieutenant, s’interrogent. Qui est cette femme à la robe blanche ? Qu’est-ce qui a orienté ses pas vers Notre-Dame ? Tout le monde est, a priori, interrogé et tous sont unanimes : elle était dans les parages le jour de la procession, et sa présence a fait sacrément scandale. Le mystère s’épaissit de jour en jour, d’autant que l’autopsie révèle un élément des plus violents : le vagin de la victime a été scellé avec la cire d’un cierge. Le père Kern, qui effectue chaque été un remplacement à Notre-Dame, est assailli de tous les côtés. Lorsque les soupçons s’orientent trop naturellement vers un très jeune homme « fou » de la Vierge et aux allures d’ange blond, il comprend qu’il doit mener sa propre enquête, en marge de l’investigation officielle.

(Source : Viviane Hamy –  Pages : 250  – ISBN : 9782878585919 – Prix : 17,00 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Une créature à l’allure virginale est retrouvée morte dans la cathédrale Notre-Dame de Paris au pied de la statue de la Sainte Vierge. Le médecin est troublé par un fait : l’entrée du vagin est recouvert de cire.

C’est une équipe assez hétéroclite qui mène les investigations : la jeune et sérieuse substitut Claire Kauffmann, le commandant Landard (fumant dans lieux saints, gouaille agressive, homophobe) et le lieutenant Gombrowicz (consciencieux).

Les lieux sont régis par des codes, des rites, une hiérarchie très structurée. Et c’est également un flux continu de visiteurs (cinquante mille visiteurs par jour). Difficile d’identifier ceux qui ont été présents au moment du méfait. Le gardien a-t-il bien fait son travail la veille au soir ? Il y a également des surveillants toute la journée sans oublier le sacristain et les prêtres.

Mais au pied des murs, on trouve aussi ceux dont on détourne souvent le regard : les SDF. Parmi eux, Kristof.

Les regards sont multiples et très différents sur cette affaire. Notamment celui du père Kern, homme de petite taille et d’une véritable grandeur d’âme, souffrant d’un étrange mal. Il tente d’avoir le regard du juste pour que ce ne soit pas un innocent qui soit jeté en pâture aux médias et aux forces de l’ordre.

Grâce aux caméras de surveillance et à la chaine KTO, on va très vite identifier un jeune homme qui a eu une altercation avec la victime : cet « illuminé » est surnommé l’ange blond. Tout semble si évident mais il suffit d’un instant pour que tout bascule….

 La Madone de Notre-Dame est un excellent roman policier. On sent que l’auteur a une parfaite connaissance du site ainsi que des autres scènes d’action. J’ai été en immersion totale, j’ai déambulé dans les coursives de l’édifice religieux, je me suis retrouvée dans les bureaux du quai des orfèvres et je n’en menais pas large Boulevard Clichy.

L’atmosphère est palpable, réaliste. J’ai aimé l’analyse des connivences entre l’Eglise et les plus hautes instances de l’Etat. Pas toujours facile d’être un jeune élément quel que soit son corps de métier.

Il y a un travail très creusé sur le rapport que les personnages ont à leur physique et la perception que les autres peuvent avoir. Un développement très intéressant sur la dimension spirituelle, sur la croyance.

La Madone de Notre-Dame a un ton très particulier. Une écriture très visuelle. Alexis Ragougneau vient de l’univers du théâtre, c’est peut-être ce qui lui donne cette singularité dans l’écriture que je n’arrive pas à définir mais que j’aime beaucoup. Je le félicite pour ce premier roman et j’ai très envie de lire un prochain texte.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.