Tim GAUTREAUX : Nos disparus

0
125
Etats-unis

INFOS ÉDITEUR

tim gautreaux - nos disparus
Nos disparus

Parution aux éditions Seuil en aout 2014

Parution aux éditions Points en aout 2015

Traduit par Marc Amfreville

1918. Sam Simoneaux, dont la famille a été massacrée quand il avait six mois, débarque en France le jour de l’Armistice. On l’envoie nettoyer les champs de bataille de l’Argonne.

1921. Rentré traumatisé à La Nouvelle-Orléans où il est devenu responsable d’étage aux grands magasins Krine, Sam ne peut empêcher l’enlèvement, quasiment sous ses yeux, de Lily Weller, trois ans et demi. Licencié, sommé par les parents Weller de retrouver leur enfant, il embarque comme troisième lieutenant à bord de l’Ambassador, bateau à aubes qui organise des excursions sur le Mississippi. Le roman longe le fleuve sur fond de musique de jazz – orchestre noir, orchestre blanc et alcool à volonté. Au gré des escales et des bagarres, Sam, toujours en quête de Lily, met au jour un fructueux commerce d’enfants animé par quelques spécimens peu reluisants de la pègre des bayous. Les vrais sujets de cette fresque naturaliste striée de noir restent les liens du sang, l’inanité de la vengeance et la transmission des valeurs.

(Source : Seuil – Pages : 544 – ISBN : 9782021082746 – Prix : 23,00 €)

L’AVIS DE LEA D.

J’avais déjà entendu parler de Tim Gautreaux avec Le dernier arbre, et j’ai sauté sur l’occasion de lire son dernier roman sorti.

Nos disparus raconte l’histoire de Sam Simoneaux, un homme qui a été profondément marqué dès l’enfance, lorsque sa famille est massacré à ses six mois. A l’âge adulte, on l’envoie en France le jour de l’Armistice afin de nettoyer les champs de bataille. Rentré traumatiser de cette expérience, il arrive quand même à mener sa vie avec sa femme et son travail de responsable d’étages dans un grand magasin.

Mais sa situation va encore empiré lorsqu’une petite fille, Lily Weller, est kidnappée pratiquement sous ses yeux. Face au désespoir et à la demande des parents, il va se lancer à la poursuite des ravisseurs, s’engageant pour ça comme lieutenant à bord de l’Ambassador, un bateau organisant des excursions sur le Mississipi, lui permettant de revisiter l’itinéraire des parents Weller, travaillant eux-mêmes sur ce bateau.

Cette quête va lui faire parcourir des paysages étonnants, le faisant voyager à travers la musique, les commerces d’enfants et la découverte de soi.

Nos disparus est une excellente découverte, un roman qui se dévore sans reprendre sans souffle ! Pègre, kidnapping, musique, bayous, vengeance, courage… Tim Gautreaux a vraiment fait fort, et j’en redemande. On va prendre place à bord de l’Ambassador, où les passagers sont grisés par la musique et l’alcool, bien décidés à s’amuser et à se bagarrer autant que possible. Sam va devoir à la fois contrôler la foule, jouer de la musique occasionnellement, aider l’équipage… Tout en ouvrant l’œil et l’oreille pour tenter de repérer des rumeurs concernant la petite disparue !

Sans l’avoir jamais vraiment rencontrée, il va s’attacher à cette fillette et à son destin, le décidant à la chercher et à s’enquérir de son sort. Il n’y avait nulle obligation, l’enlèvement n’était pas de sa faute, mais il traîne partout avec lui la culpabilité de ne pas avoir été assez rapide et assez attentif. Le chemin pour la retrouver va être long et semé d’embûche, à l’image du Mississipi souvent encombré par des bateaux ou des troncs d’arbres.

Nos disparus est ponctué de rebondissements, toujours l’envie d’aller voir plus loin, d’en savoir plus… Tim Gautreaux est définitivement un auteur que je vais suivre, que je vais conseiller et partager. Il nous décrit des hommes et des femmes ordinaires, souvent touchant, parfois repoussant, mais toujours avec cette touche d’humanité qui nous fait comprendre qui ils sont. Une écriture tout en délicatesse pour décrire un monde souvent très dur et choquant, mais bouleversant ! La manière d’écrire et l’histoire n’a pas été sans me rappeler un peu Ron Rash, un autre auteur que je vous recommande vivement – Ron Rash étant toutefois plus sombre !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici