Robert BRYNDZA : La fille sous la glace

0
116
Royaume-uni

INFOS ÉDITEUR

Robert BRYNDZA - La fille sous la glace
La Fille sous la glace

Parution aux éditions Belfond Noir en janvier 2018

Traduit par Véronique ROLAND

Compulsif, intense, le premier volet d’une série survoltée vendue à plus de deux millions d’exemplaires en Angleterre et qui marque l’entrée d’un nouveau nom sur la scène criminelle londonienne.

Le froid a figé la beauté de ses traits pour l’éternité.

La mort d’Andrea est un mystère, tout comme l’abominable secret qu’elle emporte avec elle…

Connue pour son sang-froid, son esprit de déduction imparable et son verbe tranchant, l’inspectrice Erika Foster semble être la mieux placée pour mener l’enquête. En lutte contre ses propres fantômes, la super flic s’interroge : peut-elle encore faire confiance à son instinct ? Et si le plus dangereux dans cette affaire n’était pas le tueur, mais elle-même ?

Sur la glace, aucun faux pas n’est permis.

(Source : Belfond – Pages : 448 – ISBN : 9782714475930 – Prix : 19,90 €)

L’AVIS DE LEA D.

Merci à Belfond !

Par hasard, alors qu’il se rendait au travail, un jeune homme va découvrir dans un lac un corps. Après des analyses et une enquête préliminaire, le corps gelé apparaît être celui de Andrea Douglas-Brown, fille d’un riche industriel. Situé non loin d’un quartier mal-famé, la présence du cadavre de la jeune fille soulève de nombreuses questions. Son corps a-t-il simplement été jeté dans ce lac ? Que faisait-elle dans ce quartier, elle qui avait l’habitude de fréquenter les fêtes les plus sélectives et les plus branchés ? Crime de hasard ou passionnel ? Mais surtout, que cache sa famille ?

Pour résoudre ce meurtre, c’est l’inspectrice en chef Erika Foster qui est appelée. Nouvelle venue dans ce commissariat de Londres, la jeune femme entame ce premier jour avec une enquête pas évidente du jour. Premier jour, car elle revient tout juste d’un congé après avoir perdu son mari, policier également, tué en service…

La fille sous la glace promettait donc une enquête intéressante, des personnages cabossés, et beaucoup de secrets. Donc, quel est le verdict final ?

Je dois dire que La fille sous la glace s’est révélé une bonne surprise : simple mais très efficace ! Nous avons par exemple affaire à un protagoniste principal qui est évidemment bien cabossé, en la présence de Erika. Marquée par la mort de son mari en pleine enquête, la jeune femme peine à se remettre de cette mort. Et, au lieu de passer les premiers mois de son retour au bureau, à récupérer, elle doit immédiatement retourner sur le terrain. Et cette enquête s’avère très éprouvante, notamment à cause du fait de se retrouver confrontée à la mort aussi tôt, mais aussi parce que ses supérieurs et les parents de la victime s’ingénient à lui mettre des bâtons dans les roues. Ses supérieurs pour ne pas froisser les parents de la victime, qui eux-même n’apprécient pas de devoir répondre à des questions de la part d’une jeune inspectrice. Le gouvernement et les familles de « haut rang » pèsent sur la hiérarchie, qui elle-même répercute cette pression sur les inspecteurs. On leur demande à la fois des résultats rapides et satisfaisants, sans leur donner la moindre possibilité de faire leur travail correctement. Robert Bryndza dépeint parfaitement cette ambiance lourde et novice, tout comme l’ambiance morose de la ville en elle-même. Malgré tout, Erika va faire preuve d’une volonté et d’une ténacité à toute épreuve, et va démontrer que malgré son deuil, ses angoisses et ses peurs, elle est toujours parfaitement capable de mener une enquête. C’est un personnage qui allie aussi bien le côté tenace et tête brûlée à la prudence, un mélange très bien décrit par l’auteur !

Ensuite, Robert Bryndza a monté une intrigue qui ne perd par le lecteur par des allers et retours alambiqués : on va bien sûr avoir des rebondissements, des fausses pistes, mais tout tient en place, rien n’est embrouillé ou compliqué. Simple, concis, et efficace. Et c’est ce qui permet à La fille sous la glace de marcher plus qu’efficacement et de nous emporter sans temps mort et avec beaucoup de surprises jusqu’à la fin.

En bref, La fille sous la glace est un roman policier que je recommande !

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.