Peter James : Des enfants trop parfaits

0
755
Royaume-uni

INFOS ÉDITEUR

des enfants trop parfaits - peter james

Parution aux éditions Fleuve Noir en mars 2014

Parution aux éditions Pocket en juin 2015

Traduit par Raphaëlle DEDOURGE

John et Naomi n’arrivent pas à se remettre de la mort de leur fils, emporté par une maladie génétique rare à l’âge de quatre ans. Lorsqu’ils rencontrent le mystérieux docteur Leo Dettore, ils voient en lui l’homme providentiel. Le généticien connaît en effet une méthode infaillible pour que leur prochain enfant ne soit pas atteint de la même pathologie. Comment résister à la promesse d’un bébé en bonne santé ? John et Naomi décident de tenter l’expérience. Ils auraient pourtant dû comprendre que quelque chose clochait quand ils ont vu la liste : choix de la couleur des yeux, des cheveux, des traits de caractère, des aptitudes sportives… Leo Dettore crée des enfants sur mesure ! Trop tard pour faire marche arrière. Naomi est enceinte, et déjà quelque chose ne tourne pas rond…

(Source : Fleuve Noir – Pages : 548 – ISBN : 978-2265094802 – Prix : 20,00 €)

L’AVIS DE JUSTINE

Encore un presque-coup de coeur pour ce polar SF de Peter James ! Décidément, c’est quand il part dans des intrigues scientifiques que je le préfère: celui-ci est vraiment super bon!

On fait la connaissance d’un couple, Naomi et John (bon, les prénoms sont un peu cliché…) qui a perdu un enfant quelques années plus tôt, à cause d’une maladie génétique – des gènes qu’ils lui avaient transmis donc. Souhaitant avoir un autre enfant sans prendre le risque qu’il présente la même maladie que leur premier, Naomi et John font appel à un généticien controversé qui leur propose de bidouiller les gènes de leur futur bébé pour lui éviter la fameuse pathologie. Seulement, il ne leur propose pas que ça; d’autres « options » sont possibles, comme la sélection du sexe, du nombre d’heures de sommeil nécessaires à l’enfant, sa future taille… et des centaines d’autres! Assez réticent, le couple choisit tout de même certaines « améliorations » qu’il pense mineures. Très vite, Naomi tombe enceinte, mais des couacs apparaissent dès la première échographie. Tentant de joindre leur généticien, ils apprennent sa mort (c’est bien pratique…): ils sont donc seuls pour gérer ce qu’ils ont fait…

La suite de l’histoire se déroule sur les années qui suivent l’accouchement de Naomi. Très vite, on réalise que les enfants (ce sont des jumeaux) présentent des aptitudes hors-normes, ainsi qu’un comportement pour le moins perturbant et inquiétant, tandis qu’en parallèle, une secte anti-science élimine toutes les familles qui ont eu affaire à ce fameux généticien… L’intrigue m’a rappelé les films Godsend et Bienvenue à Gattaca ou le livre Conception, que j’avais adoré. Il soulève des questions tout à fait pertinentes sur les progrès scientifiques, l’éthique et même l’extrémisme religieux. Si on vous le proposait, voudriez-vous un enfant sur-mesure? Que seriez-vous prêt à payer? Seriez-vous prêts à vous aliéner l’affection de vos enfants pour garantir leur bonne santé? Arriveriez-vous à vivre sous le regard scrutateur du reste du monde?

En dehors des thèmes abordés (qui sont d’actualité), le roman est bien écrit, fluide. Certaines scènes avec les jumeaux font froid dans le dos, mais c’est franchement jubilatoire pour le lecteur et on ne peut s’empêcher de lire, d’avoir envie de connaître la suite. C’est un vrai page-turner!

La seule chose qui m’empêche d’en faire un vrai coup de coeur, c’est la fin, que je trouve un peu capillotractée et qui ne correspond pas forcément à ce que j’attendais (mais en même temps, j’étais bien en peine de dire comment l’histoire allait se terminer). Tout le reste du roman est excellent et il mérite vraiment le détour! A lire!

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.