Mika MUNDSEN : Jézabel les bas rouges

1
381
France

Mika MUNDSEN tisse un thriller haletant riche en faux-semblants et en rebondissements.

INFOS ÉDITEUR

Mika MUNDSEN - Jezabel les bas rouges
Jézabel les bas rouges

Parution aux éditions Pavillon Noir en septembre 2014

Paris, demain.

Nouvel appartement, nouveau look, nouvelle vie. Jézabel a échappé à son mac de manière plutôt inattendue. Mais l’a-t-elle vraiment semé ? Quand une femme, dont elle reconnaît le visage au journal trivisé, vient d’être assassinée, c’est comme si une corde se resserrait autour de son cou…

Deux meurtres. Deux femmes retrouvées sauvagement mutilées. Le commandant Pollock de la Criminelle pense, bien sûr, à un tueur en série, un détraqué sexuel, un pervers qui risque de recommencer tant qu’il n’est pas arrêté. Mais l’enquête prend une autre tournure lorsque le policier apprend avec stupéfaction que les victimes, d’anciennes prostituées, font désormais partie de la Maison…

Avec Jézabel les bas rouges, Mika MUNDSEN tisse un thriller haletant riche en faux-semblants et en rebondissements. La société sécuritaire qu’il dénonce, les moyens thérapeutiques évoqués, les stratégies politiques et commerciales lui ont été inspirés par sa connaissance personnelle des milieux scientifiques et par l’actualité.

(Source : Pavillon Noir – Pages : – – ISBN : 9782917843321 – Prix : 14,00 €)

L’AVIS DE CÉLINE MARION

Non, non, non pas d’erreur dans le texte, c’est bien du journal trivisé dont on parle.

L’histoire se passe dans un futur proche et la télévision est en 3D ; un hologramme en guise de présentateur de JT dans le salon.

Retour au polar pour Mika Mundsen, après des nouvelles pour la jeunesse et un « thriller scientifico-humaniste », il nous emmène ici dans le monde des prostituées. Mais des prostituées utilisées par la Police. Eh oui, les mœurs ont changé et la loi en place fait la chasse aux hommes adultères.

Mika Mundsen utilise dans cet opus ses connaissances scientifiques pour évoquer une thérapie mise en place pour éviter les égarements des hommes.

Un thriller conventionnel avec ses fausses pistes et ses histoires imbriquées que vous ne lâcherez pas avant de connaître le fin mot de l’histoire, ou des histoires… Mais je m’arrête là pour ne pas en dévoiler plus.


L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Mika Mundsen plonge le lecteur dans un futur très proche où la loi s’est glissée dans la vie des couples interdisant formellement d’aller chercher des plaisirs coquins auprès de professionnelles…

L’auteur utilise à la fois les codes du polar avec l’image du flic un peu désabusé et des forces de l’ordre qui entretient des relations très étroites avec les jeunes femmes qui vendent leurs charmes. Et en même temps, son écriture est celle d’un thriller contemporain : il donne du rythme au récit, il fait appel à des corps de métiers comme le « profilage » et la médecine légale avec des descriptions de scènes de crime sanglantes.

Mais aucun passage ne choque le lecteur. Il y a une forme de poétique dans son écriture. Le thème laisse la part belle à la sensualité voir à la sexualité.

Or sous les dentelles se cachent d’obscures manipulations : la science est-elle un outil au service de l’humain ou l’a-t-elle asservi ? Et surtout certains grands groupes pharmaceutiques peuvent-ils avoir des accointances avec des hommes politiques en place ? Tout ceci n’est que pure fiction bien sûr…

Sponsor

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.