Magali LE MAÎTRE : Le bal de ses nuits

0
42
FRANCE

INFOS ÉDITEUR

Magali LE MAITRE - Le bal de ses nuits
Le bal de ses nuits

Parution aux éditions Fleur Sauvage en mars 2017

Un site de sorties pour parents divorcés et autres âmes égarées. Un groupe d’amis devenus inséparables : cinq hommes, cinq femmes. L’une est retrouvée égorgée ; puis une deuxième. Les enquêteurs sont formels : le tueur est un membre du groupe. Encore une histoire de psychopathe… Et si ce n’était pas le bon scénario ?

(Source : Fleur Sauvage – Pages : 189 – ISBN : 9791094428481 – Prix : 16,80 €)

L’AVIS STANISLAS PETROSKY

Première rencontre pour moi avec la plume de Magali LE MAÎTRE.

Et rencontre agréable.

SOS, Si On Sortait, un site Lillois pour célibataires. Pas forcément pour croiser le grand amour, non juste trouver des amis pour des soirées, des virées. Ils ne sont pas dix dans ce petit groupe, fine pas encore. Mais une fois que Magdalena aura présenté son petit ami, il y aura la dizaine.

Jusque-là rien de bien méchant, des trentenaires qui s’amusent dans des fêtes costumées, des soirées à thèmes. Puis vient l’anniversaire d’une des membres du groupe, un chouette moment…au début. Parce qu’à la fin, un égorgement comme cadeau, on a vu mieux…

Si en plus on sait que c’est l’un du groupe qui flingue…

10 petits célibataires ou presque.

Qui a des instincts meurtriers parmi la bande de copain ?

Oui parce qu’autant vous dire que Kim n’est que la première victime du bouquin…

J’en vois dans le fond qui commence à dire : Pffff encore l’histoire d’un tueur psychopathe, un pervers qui a cherché à coucher avec les filles mais elles n’ont pas voulu, alors le frustré il se venge ! C’est bon on connaît…

Euh, oui mais non…

Ça aurait pu. Le livre n’aurait été qu’un roman noyé dans la masse. Ce qui fait qu’on le remarque, que l’on se prend à sa lecture, c’est que Magali LE MAÎTRE sait joué avec son lecteur. Il comprend qui, certes, mais pourquoi ?

Puis d’autres questions, la solitude ne pousse-t-elle pas à rencontrer des gens que l’on ne connaître vraiment jamais ? des faux semblants d’amitié. Se rendre compte que l’on ne connaît que le pseudo d’une personne, même pas son vrai nom, ses origines…

Un bon thriller psychologique qui se lit aisément. Un format court, ce que j’apprécie, j’aime quand cela va à l’essentiel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here