M.C. BEATON : Agatha Raisin enquête – Tome 20 – Voici venir la mariée

0
47
-

PRÉSENTATION ÉDITEUR

C’est en traînant des pieds qu’Agatha Raisin se rend au mariage de son ex, James Lacey. Elle en pince encore pour celui qui l’éclabousse avec son nouveau bonheur. Le jour des noces, coiffée de son plus beau chapeau, Agatha jubile de voir que l’autel est vide : la mariée n’est pas là ! Et pour cause, elle a été retrouvée avec une balle dans le corps avant même de pouvoir dire « oui ». Il n’en faut pas plus pour redonner à Agatha de l’espoir…avant que celui-ci ne retombe comme un pudding pas assez cuit lorsque la police décrète que la suspecte numéro un, c’est… elle !

Avec plus de 800 000 exemplaires vendus, Agatha Raisin, l’héritière très spirituelle de Miss Marple version rock, a imposé sa personnalité loufoque et irrésistible. Vous reprendrez bien un peu de Worcestershire sauce dans votre thé ?

Origine Ecosse FLAG
Éditions Albin Michel
Date 4 mars 2020
Traduction Marilou PIERRAT
Pages 288
ISBN 9782226444158
Prix 14,00 €

L’AVIS DE ANNE-LISE NOGUE

J’ai bien aimé cet opus. Le fait qu’encore une fois, James soit impliqué, mais qu’Agatha ne s’intéresse plus autant à lui, est rafraîchissant et à la fois complètement irréaliste, ce qui rend l’intrigue vraiment rigolote au début (même si je ne peux pas te raconter la fin et qu’on parle d’un meurtre, bien sûr!)

Je reste sur mon sentiment qu’aujourd’hui, je préfère la série Hamish Macbeth. Je dois dire que les évènements s’enchaînent un peu trop vite. L’intrigue concernant l’enquête principale est intéressante, cependant j’aurai apprécié qu’elle soit plus approfondie et qu’on ne soit pas toujours empêtré dans les chemins secondaires (sautes d’humeur, coups de cœur et coups de mou d’Agatha) qui certes apportent des rebondissements mais à un rythme effréné qui en devient fatigant tellement il est illogique.

Pour moi, on est bien sur un roman sympa quand on veut se vider la tête, avancer rapidement dans l’histoire et se perdre dans les circonvolutions excentriques des personnages. Je continuerai à lire cette série avec plaisir mais sans m’attendre à être prise comme dans les premiers numéros. Après tout, même si Agatha m’énerve, elle est attachante et la galerie de personnages secondaires qui l’entoure encore plus.

Mentions spéciales : Toni, toujours aussi humaine et juste, et Charles, qui évolue de manière bien agréable dans ce tome.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.