Lucienne CLUYTENS : Miss Lily-Ann

0
160
France

INFOS ÉDITEUR

Lucienne CLUYTENS - Miss Lily-Ann
Miss Lily-Ann

Parution aux éditions Krakoen en juin 2013

Miss Lily-Ann, entreprise textile nordiste, intéresse les Japonais, mais les actionnaires ne veulent pas en entendre parler. Plutôt mourir que de céder à l’envahisseur asiatique ! Justement, la police trouve qu’on meurt beaucoup dans les environs. À qui profitent les crimes ? Aux investisseurs Japonais ou à la directrice de l’entreprise ? Dynamique, charismatique et ambitieuse, Liliane Barré est le suspect idéal. À moins qu’elle ne devienne une cible à son tour.

(Source : Krakoen – Pages : 188 – ISBN : 9782367940335 – Prix : 15,00 €)

L’AVIS DE STANISLAS PETROSKY

Lucienne Cluytens est de ces auteurs qui aiment faire du noir avec des gens simples… Que cela soit dans La grosse ou dans Le petit assassin (j’adore ces deux là), elle prend des gens de la vie de tous les jours, des gens comme vous et moi, et leur fait vivre une aventure.

Pas forcement une aventure extraordinaire qui va faire de vous un héros, non, bien au contraire, elle va lever une part d’ombre de l’âme : l’orgueil, le racisme, la soif de l’argent, la différence, etc. Et elle va mettre ce citoyen lambda face à lui-même, face à ses idées, à son côté obscur.

Celle fois-ci Lucienne nous entraine dans une usine de textile dans le Nord de la France, une entreprise familiale, qui connait la crise, mais qui, malgré cela, intéresse des Japonais…

Seulement les Japonais, ce n’est pas forcément du goût de tous les actionnaires, voir des syndicalistes : « Plutôt crever ! » Ben, il ne suffit pas de le dire, on le fait… Nous voici dans un imbroglio financier où les secrets de famille vont être balancés au grand jour. Et quelle famille les BARRÉ ! Une famille dans laquelle une seule chose a toujours compté : l’USINE ! Vivre et mourir pour l’usine, d’ailleurs malheur à ceux qui ne se plient pas à la règle, mais attention qu’ils ne reviennent jamais se venger…

Lucienne tisse la trame, ce qui est logique dans un polar qui se déroule dans le milieu du textile, d’un drame avec humour et cynisme. Elle fait intervenir son flic fétiche : Flahaut, elle s’amuse avec les personnages et avec ses lecteurs, et quand un auteur prend du plaisir à écrire, cela se voit quand on le lit, on savoure l’instant.

Paru dans Résonance Funéraire
Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici