Linwood BARCLAY : La fille dans le rétroviseur

0
825
Flag-ETATS-UNIS

Une écriture très agréable, une enquête prenante et des personnages qui se révèle avoir tous quelque chose à cacher ou des failles à explorer.

INFOS ÉDITEUR

Linwood BARCLAY - La fille dans le retroviseur-poche
La fille dans le rétroviseur

Parution aux éditions Belfond en avril 2016

Parution aux éditions J’ai Lu en avril 2017

Traduit par Renaud MORIN

Aider une jeune autostoppeuse : où est le mal ? Surtout dans une petite ville, où tout le monde se connaît, se fait confiance. Et pourtant… Cal Weaver, ex-flic au grand coeur, pourrait vite découvrir qu’entre bon Samaritain et ennemi public n° 1, la ligne est souvent très mince. Avec ce puzzle meurtrier, brillant et angoissant à souhait, le créateur de frissons signe un millésime 2016 d’exception !

(Source : Belfond – Pages : 464 – ISBN : 978-2714456281 – Prix : 21,90 €)

L’AVIS DE LEA D.

Merci à Belfond !

Cal Weaver est un ancien policier, reconverti en détective privé. Un soir qu’il rentrait chez lui en voiture, il est interpellé par Claire Sanders, la fille du maire. La jeune fille parait désespérée et cherche quelqu’un pour la déposer. Cal hésite : que penser d’un homme qui prend dans sa voiture une jeune fille ? Mais quand elle mentionne avoir connu Scott, son fils décédé, il accepte finalement. Mais au cours du trajet, Claire demande à s’arrêter devant un bar. Lorsqu’elle en ressort et se réinstalle dans la voiture, ce n’est plus la même fille…

J’avoue, je ne connaissais Linwood Barclay que de nom. Mais quand Belfond m’a proposé de lire ce dernier titre et de rencontrer l’auteur pour un petit déjeuner, je n’ai pas hésité une seconde ! Surtout que La fille dans le rétroviseur s’est avéré une lecture très agréable.

Le fait de laisser monter Claire dans sa voiture annonce pour Cal le début de ses ennuis. Le fait d’avoir laissé Claire et son amie lui échapper va peser lourdement sur sa conscience, et il va tout tenter pour éclaircir ce mystère. Au cours de son enquête en solo, il va se frotter à différents membres de la police, à son beau-frère, au maire de la ville, à ses souvenirs sur son fils mort et à sa femme en deuil. Clairement, les interactions entre ces différents personnages est ce que j’ai préféré ! La fille dans le rétroviseur poursuit son bonhomme de chemin, et avant d’avoir réalisé, je l’avais fini. Pas spécialement novateur, mais une écriture très agréable, une enquête prenante et des personnages qui se révèle avoir tous quelque chose à cacher ou des failles à explorer.

Le point que j’apprécie dans cette découverte de Linwood Barclay, c’est cette absence inutile de « gore » ou de sanglant. Pas besoin de grandes gerbes de sang ou de psychopathes meurtriers, il suffit d’une intrigue simple mais qui tient la route, d’un peu de suspense, et surtout de personnages bien décrits.

Si vous ne connaissez pas Linwood Barclay, je vous recommande La fille dans le rétroviseur !

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.