Jean-Michel LECOCQ : Disparitions

1
223
Jean-Michel LECOCQ - Disparitions
-

Présentation Éditeur

En Écosse, un jeune thésard parti étudier un site mégalithique se volatilise. En Arménie, c’est un touriste niçois qui disparaît. Le commissaire Théo Payardelle part pour Édimbourg, Marthe Sénard, son ex-adjointe, s’envole vers Erevan. Les deux affaires ont-elles un lien ?

L’Arménie et ses paysages aussi mystérieux que stupéfiants, l’Écosse et son histoire aussi curieuse que passionnante, Le Haut-Var et ses petits villages aussi charmants que secrets…

Le commissaire Théo Payardelle, héros de Un charmant petit village et de La Caresse des orties, est de retour pour une enquête qui s’annonce aussi passionnante que dépaysante.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Lajouanie
Date 20 novembre 2020
Pages 370
ISBN 9782370471680
Prix 19,00 €

L'avis de Jean-Marc Volant

Voici un roman qui va vous dépayser ! Soyez garantis de cela : cette nouvelle de notre cher commissaire Théo Payardelle va vous emmener de l’Arménie en passant par le pays écossais. Une enquête très particulière et surtout difficile (une fois de plus n’est pas coutume pour Payardelle et son équipe) avec deux disparitions mystérieuses d’un touriste et d’un jeune étudiant en thèse, tous deux pour des voyages dans les pays cités plus haut. Marthe Sénard, une flic ayant travaillé auparavant avec Théo, va se voir emmener en Arménie et ce cher Payardelle, va devoir préparer ses valises pour les pays anglo-saxons et faire équipe avec Mac Pherson, un policier écossais. Une enquête difficile, menée des deux côtés du monde mais qui ne vont trouver leur lien commun qu’après de multiples interrogations et investigations. Pourquoi les deux affaires sont-elles mêlées ? Qu’est-ce-qui les relient ?

Jean-Michel Lecocq nous revient donc avec son personnage favori (et que j’apprécie beaucoup en tant que lecteur) pour nous inviter au voyage trépidant de nos deux policiers empêtrés dans une enquête compliquée. Un roman policier mené tambour battant, rythmé et avec un sens du suspens appuyé, dans lequel la résolution du mystère vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page. Nous faisant découvrir les paysages, us et coutumes de ces deux pays visités (qui sont une invitation au voyage assurément), l’auteur, qui a déjà écrit de nombreux romans, prends plaisir à nous guider tout au long des pages de son nouveau polar, à nous faire visiter de beaux lieux, sans oublier son enquête en cours. Bien sûr, comme à chaque fois, Jean-Michel Lecocq prends du temps avec ses personnages et ne les négligent en aucune façon : on les aime, on s’attache à eux, on ne les voit pas juste comme des policiers mais comme des humains à part entière avec leurs qualités et défauts, leur force et leurs faiblesses… Des personnages bien écrits et bien campés, que l’on retrouve avec plaisir dans cette nouvelle investigation de ce cher Payardelle. Un roman qui vous plaira forcément si vous êtes un habitué du commissaire : un roman qui ne saurait parfait sans (comme à l’accoutumée) les magnifiques couvertes élaborées par Caroline Lainé, graphiste en chef de chez Lajouanie… Parce que la couverture est un élément important pour la mise en valeur d’un roman(et quelquefois négligé), il faut souligner cette force de la maison d’édition pour cela.

Une belle couverture, un bon roman policier, de bons personnages, un auteur que l’on aime lire…

Franchement, qu’est-ce-qu’il vous faut de plus pour vous précipiter dès à présent chez votre libraire ?

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Passionné et grand lecteur

1 COMMENTAIRE

  1. Un immense merci, cher Jean-Marc, pour cette belle chronique. C’est le genre de propos qui est une belle récompense pour un auteur et l’encourage à persévérer dans son projet d’écriture. Le prochain Payardelle sera aussi « décoiffant », soyez-en sûr. Vous avez parfaitement saisi les points forts de ce polar, ce dont je ne doutais pas venant d’un chroniqueur de talent. Bien cordialement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.