Jean-François PAROT : Nicolas Le Floch – 12 – La Pyramide de glace

0
308
Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

nicolas le floch-12-la-pyramide-de-glace

Parution aux éditions JC Lattès en octobre 2014

Parution aux éditions 10/18 en octobre 2015

Le corps du sosie de Marie-Antoinette est retrouvé après le dégel. Nicolas Le Floch, commissaire de police au Châtelet, mène l’enquête.

1784 : l’un des plus rudes hivers du siècle accable Paris. Le peuple érige des monuments de glace en reconnaissance des actes de charité des souverains. Au dégel, l’une de ces pyramides révèle le corps dénudé d’une femme, parfait sosie de la reine. Pour Nicolas Le Floch, c’est le début d’une enquête haletante qui, à partir de maigres indices, le conduira à soupçonner une machination ourdie contre la réputation de Marie-Antoinette par un prince du sang. Entouré par ses amis, investi de la confiance de Louis XVI, aidé par les informations de Restif de la Bretonne, il remontera peu à peu la chaîne des présomptions, allant de surprise en surprise.

(Sources : 10/18 – PAGES : 504 – ISBN : 9782264065957 – PRIX : 8,80 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

La découverte du corps d’une femme, sosie parfait de la reine Marie-Antoinette à l’intérieur d’une pyramide de glace, provoque un tollé général au sein de la cour du roi… et pour cause, cette macabre découverte sera le début d’une longue et fastidieuse enquête pour le commissaire Nicolas le Floch, qui à partir de maigres indices va avoir fort à faire pour défaire les noeuds de cette périlleuse affaire qui s’annonce difficile… Assisté de son fidèle bras droit, l’inspecteur Pierre Bourdeau, Le Floch, marquis de Ranreuil va devoir mettre à mal une machination visant à mettre à mal la réputation de la Reine…

Quel plaisir de retrouver les rues de Paris dans ce polar historique ! J’ai toujours plaisir à lire des romans (polars ou non) qui se déroulent dans les rues de la capitale et quand le récit de ces romans se passent dans les anciennes arcanes, ruelles et impasses parisiennes, le plaisir de la découverte et de l’aventure est encore plus fort. C’est donc avec un plaisir non dissimulé que j’ai pris la route en tant que lecteur pour Paris et ses mystères de l’époque.

Sous le règne de Louis XVI, l’époque est trouble, nous sommes en 1784, le peuple a faim, vit dans la misère et on sait que la révolte n’est pas loin.

Mais point de révolution dans ce roman paru l’an dernier de l’auteur Jean-François Parot, grand spécialiste de cette époque de l’Histoire de France qui nous revient (alors que son nouveau livre vient de sortir ce mois ci) avec son héros récurrent : le commissaire au Chatelet, Nicolas le Floch, marquis de Ranreuil de son état.

Un héros que j’ai toujours plaisir à suivre dans les rues de la capitale, fin limier au service du roi, et que rien n’arrête et sachant faire preuve d’une grande audace, patience et autorité pour faire plier le moindre suspect dans ses enquêtes souvent difficiles.

Dans celle ci, notre cher Nicolas va avoir fort à faire pour démêler le vrai du faux, en faisant preuve comme toujours d’une grande délicatesse envers la cour et ses sujets, mais sans pour autant faire preuve de mièvrerie envers eux, la vérité à élucider est le plus important pour lui et son fidèle compagnon de travail, l’inspecteur Bourdeau.

Retrouver les enquêtes périlleuses de Nicolas le Floch, c’est aussi retrouver la plume fine, élégante et raffinée du romancier français (diplomate et spécialiste du XVIIIe siècle)

L’auteur sait nous régaler avec les paroles, gestes et actes de l’époque et c’est une joie de le lire, tout en prenant pour le lecteur que je suis, beaucoup de plaisir à lire le récit des enquêtes de son personnage de papier, qui depuis quelques années, a eu avec beaucoup de qualité, les honneurs d’une série TV que je ne peux que vous recommander.

Les déambulations de ses personnages au sein de Paris, les relations conflictuelles de Le Floch avec ses supérieurs, les dialogues toujours bien écrits, les succulents passages culinaires (ah les recettes récitées par cette chère Catherine avec son accent typique) font de ses romans, un agréable plaisir de lecture.

Ajoutez à cela un sens trépidant du rythme, un récit d’enquête toujours bien mené, des rebondissements de temps à autre qui tiennent toujours la route et vous obtenez, sur fond historique un très bon roman policier.

Alors n’hésitez pas, amateurs de policiers et d’histoire de France, plongez dans les enquêtes de Nicolas le Floch et parcourez les rues de Paris en son élégante compagnie !

Advertisement
Passionné et grand lecteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.