Jane CORRY : La femme de mon mari

0
225
Royaume-uni
Jane CORRY - La femme de mon mari
La femme de mon mari

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Lorsque Lily, jeune avocate, épouse Ed, c’est pour faire table rase de son passé. Lors de sa première affaire pénale, elle rencontre Joe. Accusé de meurtre, il est jugé coupable. Etrangement attirée par cet homme, elle s’engage dans une relation qui met en péril sa nouvelle existence. Carla a neuf ans. Elle vit dans la maison voisine de Lily. Enfant solitaire, elle observe le monde autour d’elle et n’oubliera rien… Lorsque, seize plus tard, Carla frappe à la porte de Lily, de douloureux souvenirs refont surface, et la charge des secrets est aussi dangereuse qu’une bombe !

L’AVIS DE CLEMENCE

Londres, Lily jeune avocate au succès prometteur vit avec son mari, Ed, artiste peintre, dans un petit appartement cosy.
Elle essaye d’oublier les fantômes de son passé chaotique, et accepte de défendre un criminel condamné pour le meurtre de sa petite amie.

Convaincue de son innocence, Lily mettra tout en œuvre pour le sortir de prison…

Sur le même palier, vivent Carla et sa maman, d’origine italienne, qui a du mal à joindre les deux bouts.
Lily et son époux acceptent de garder occasionnellement la petite afin de laisser la maman aller travailler…

La petite Carla est une bouffée d’oxygène pour ce couple à qui la routine ne fait pas de cadeau.

Lily éprouvera de drôles de sentiments à l’égard du client qu’elle doit défendre liés à son enfance…
Suite à son succès, Lily va grimper dans l’échelle sociale de son emploi et devenir l’avocate la plus demandée… Elle se jette à corps perdu dans son travail au détriment de sa vie personnelle …

Seize ans plus tard, la petite Carla refait surface et emmène avec elles des secrets bien enfouis …

Ce livre est juste topissime. Il ne s’agit pas d’une enquête avec des tueurs en série mais plutôt un combat mené par chacun de nos personnages tout au long de leur vie .

On se retrouve en partie en chacun d’eux et l’auteure évoque les difficultés de la vie quotidienne : le surmenage, la fatigue , la surcharge de travail, la routine, les difficultés de couple, puis la maladie d’un enfant et son lot d’épreuves pour les parents, les retombées de la célébrité…

Ce qui me marque profondément dans ce roman est la vision des détenus en maison d’arrêt… On sent que l’auteure y a animé des séances d’écriture et y a côtoyait des humains avant tout… Sans chercher à savoir leurs délits ou crimes, elle s’est rendue compte qu’ils sont des humains avec leurs problèmes et maladies, leurs regrets… cette population souvent boudée par la société, j’ai eu la chance de la côtoyer… Infirmière de profession, j’ai été confrontée à ces détenus, qui comme tout à chacun mérite d’être soignés et écoutés…

Un petit coup de cœur pour ce livre très très touchant…

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.