Jacques SAUSSEY : De sinistre mémoire

0
477
France
Jacques SAUSSEY - sinistre memoire
De Sinistre Mémoire : Capitaine Magne

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Deuxième volet des enquêtes de Daniel Magne et Lisa Heslin.

Dans le sous-sol de la gare de Lyon, le jeune Minh Dao Tseung est froidement assassiné dans une cabine photographique à l’aide d’une seringue remplie d’héroïne presque pure. Sa mort semble liée à celle d’un autre jeune, Stéphane Bourdais, retrouvé mort quelques jours plus tôt dans un jardin public, apparemment victime d’une overdose. Les seringues retrouvées sur les deux cadavres sont identiques.

Sur les trois témoins qui ont aperçu le meurtrier, deux sont exécutés rapidement, au nez et à la barbe de la police qui surveille la gare.

Dans le XIIème arrondissement, un monte-en-l’air acrobate prend tous les risques pour récupérer un cahier dissimulé dans un abri, sur le toit d’un garage proche de l’appartement de Minh.

Une lettre anonyme parvient alors au commissariat du Xème arrondissement, rue Bancel, avec en pièce jointe la copie d’un document codé totalement incompréhensible. Le courrier explique que la mort des deux jeunes est liée au vol de la lettre cryptée, une semaine plus tôt, dans le coffre-fort d’une villa d’Antony.

Le Capitaine Daniel Magne et la jeune APJ Lisa Heslin vont tout mettre en œuvre pour percer le secret du cryptage du document mystérieux, et vont se retrouver plongés dans une course contre la montre pour tenter de stopper les meurtres qui se succèdent.

Leurs recherches les amèneront jusqu’en Bretagne, où le passé lié à la Deuxième Guerre mondiale ne demande qu’à exploser.

L’AVIS DE STANISLAS PETROSKY

Une fois de plus je suis en retard, je vais vous parler, même vous faire l’éloge d’un livre paru il y a …. Quelques quelques années, depuis Jacques Saussey, l’auteur a commis d’autres ouvrages.

Mais qu’importe, un livre ne vit pas que quelque mois, les rééditions sont là pour nous faire découvrir un roman qui nous aurait échappé il y a quelques années.

De sinistre Mémoire

Jacques nous emmène dans un polar qui au départ semble classique, les bases sont là, et bien là, pas d’erreur, seulement vite on entre dans cette histoire de vengeance sur fond historique, et là ce polar entre dans une autre catégorie celle du thriller historique, mélangeant la seconde guerre mondiale, et l’enquête qui a lieu de nos jours.

Jacques Saussey est un orfèvre de l’écriture, chaque chapitre est ciselé de façon à vous entrainer plus en avant dans votre lecture. Les détails qui traitent de la période seconde guerre mondiale sont extrêmement réalistes et surtout fort bien documentés, et c’est cette mince ligne entre les parties fictions pures et celles avec la trame historique qui font que la magie opère, que nous sommes littéralement happés par la lecture, que l’on ne peut lâcher le livre.

Un livre où l’on apprend que la vengeance est un plat que se mange froid, et là, croyez-moi, mettez des moufles, c’est glacial !

Autre bon point pour Jacques, c’est qu’il ne sombre pas dans cette mode gore, où l’on se doit de faire subir toutes sortes de tortures les plus perverses les unes que les autres sur des dizaines de pages sanguinolentes. Non dans ce livre, l’âme humaine, l’histoire de notre pays, les passages sombres, glauques de cette période suffisent à donner une atmosphère oppressante.

Conclusion, vraiment une lecture que je vous recommande pour vos vacances, tout comme les autres romans de Jacques Saussey, un auteur sur la montante à découvrir rapidement !

Paru dans Résonance Funéraire

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici