Jack KETCHUM : Morte saison

0
483
Etats-unis

INFOS ÉDITEUR

Jack KETCHUM - Morte saison
Morte Saison
Parution aux éditions Fleuve Noir collection Gore en juin 1986 (sous le titre Saison de mort)

Parution aux éditions Bragelonne collection L’Ombre le 24 janvier 2008.

Traduit de l’américain par Benoît DOMIS

Titre original : Off Season (1° parution aux E.U en 1980. 2° parution 1999).

Édition non expurgée. D’après un fait réel.

La collection L’Ombre est dirigée par Stéphane MARSAN & Alain NEVANT.

Pendant la saison touristique, il y a les touristes. Hors saison, il n’y a que les habitants, et des visiteurs comme Carla. Elle s’apprête à passer des vacances studieuses à réviser un livre, mais elle doit d’abord nettoyer la maison et accueillir quelques amis. A proximité, une famille de barbares rôde dans les bois, les surveille et attend d’assouvir sa faim contre nature…

En quelques heures, des hommes et femmes sophistiqués découvriront que la civilisation n’est qu’à un tout petit pas de la sauvagerie.

(Source : Bragelonne – Pages : 280 – ISBN : 9782352941347 – Prix : 20,00 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Lorsque tout bascule !

Une jeune écrivain a décidé de se retirer au calme dans la campagne pour écrire. En apparence, nul habitant aux environs. Elle remet sa nouvelle demeure en état sans se rendre compte qu’elle est épiée. Sa soeur et ses amis doivent arriver dans quelques heures et elle espère vivre de bons moments. Elle ne se doute pas que leur venue va tourner au cauchemar. Sur la côte toute proche, des personnes disparaissent et d’autres racontent des récits sur des enfants sauvages qui ne peuvent sortir que de leur imagination…

Morte Saison fait parti des grands romans de terreur, j’ai du avoir la chair de poule très rapidement puis mes cheveux ont du se dresser sur ma tête. Le texte est très incisif, percutant. Les images sont fortes, j’ai eu l’impression d’entendre des os craquer… Les « héros » sont très attachants mais l’auteur n’épargne ni ses protagonistes ni son lecteur. Au-delà d’un thriller terrifiant se dresse un roman psychologique exposant les différents comportements des individus face à la peur et au danger.

Cette nouvelle version comporte une intro de Douglas E. WINTER et une postface de Jack KETCHUM, ces deux textes sont vraiment passionnants, ils décryptent le roman. L’auteur explique les concessions et les coupures qu’il avait du effectuer dans la première monture et qui ont complètement dénaturées son roman. Heureusement pour le plus grand plaisir des lecteurs, c’est une version non expurgée qui vient de sortir.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.