Interview de l’auteur Denis ALAMERCERY

0
204

interview Denis Alamercery« Partageant son temps entre les scénarios et les romans, Il arrive à tenir son rythme d’écriture effréné uniquement parce qu’il ne boit pas, ne fume pas, ne mange ni trop salé ni trop sucré ni trop gras… »

Pouvez-vous me décrire en quelques mots votre parcours ?

J’ai eu une vie de lecteur boulimique pendant plus de trente ans… et puis j’ai eu envie un jour de passer de l’autre côté du miroir… j’ai fait un premier roman, puis une fois le doigt mis dans l’engrenage j’ai enchainé… j’en suis à 5 romans et une trentaine de scénarios, le sixième roman est en gestation.

Comment vous est venu l’envie d’écrire ? A quelle période ?

Grâce à ma rencontre avec Madeleine Chapsal, c’était il y a un peu plus de 5 ans… j’avais accumulé des milliers de livres, je lisais souvent plusieurs bouquins à la fois, Madeleine m’a dit « pourquoi pas vous ? »… j’ai essayé, et voilà.

Quel est votre ‘modus operandi’ d’écriture ? (Votre rythme de travail ? Connaissez-vous déjà la fin du livre au départ ou laissez vous évoluer vos personnages ?)

Le rythme est lié à mon temps libre, puisque mon boulot consiste à écrire aussi ! pour le reste, c’est très bizarre : en général, je ne sais pas où je vais, je laisse se dérouler les évènements… mais il arrive parfois que j’ai la fin du livre qui vient comme un flash en cours d’écriture…. il ne me reste alors plus qu’à trouver le chemin pour y arriver.

Il y a des moments où j’écris en me dédoublant, en me disant « mais qu’est-ce qu’il va se passer ? », en attendant avec impatience la suite de l’histoire, comme si j’étais juste lecteur… ça parait difficile à expliquer comme ça, mais c’est un trip génial, une façon de se sentir planer comme si le cerveau était divisé en deux, une partie qui écrit et l’autre qui ne sait pas ce qui va arriver dans les livres.

Il y a-t-il des personnages qui existent vraiment, dont vous vous êtes inspiré ?

Non, aucun. je m’inspire parfois de gens que je connais, mais je ne garde qu’un ou deux éléments… même mes héros sont imaginaires.

Le parcours a t-il été long et difficile entre l’écriture de votre livre et sa parution ?

Non, j’ai eu beaucoup de chance et j’ai toujours rencontré les bonnes personnes au bon moment…. et ce depuis mon premier livre.

Avez-vous reçu des remarques surprenantes, marquantes de la part de lecteurs ?

Pas vraiment… j’ai toujours eu des bons contacts, mais je crois que de manière générale les gens qui n’aiment pas ce que vous faites ne s’embêtent pas à le dire.

Avez vous d’autres passions en dehors de l’écriture (Musique, peinture, cinéma…) A part votre métier, votre carrière d’écrivain, avez vous une autre facette cachée ?

Oui, mais elle est cachée… d’où son nom.

Quels sont vos projets ?

Adapter un de mes romans (ou une histoire originale reprenant les personnages) pour un long-métrage.

Quels sont vos coups de coeur littéraires ?

Rien de bien nouveau, je reste sur des classiques : San Antonio, Stephen King, Terry Pratchett….

Quelles étaient vos lectures de votre enfance ?

Tout… dès qu’un truc avec des lettres me tombait sous la main, je le lisais… j’ai vidé toutes les bibliothèques des écoles où je suis passé… avec mon argent de poche, je m’achetais des romans de la bibliothèque rose ou verte, selon l’âge, Pif Gadget pendant que je lisais Zola ou Balzac empruntés ailleurs.

Avez-vous un site internet ou un blog où vos lecteurs peuvent laisser des messages ?

Non…. pour vivre heureux, vivons caché, c’est une très bonne devise. ;o)

 

Merci à Denis Alamercery de nous avoir accordé cette interview.

Retrouvez les articles de ses livres ici

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.