Harlan Coben : Mickey Bolitar – Tome 1 – A découvert

0
2842
Etats-unis

INFOS ÉDITEUR

Harlan Coben - Mickey Bolitar - Tome 1 - A decouvert
A découvert

Parution aux éditions Fleuve Noir en septembre 2012

Parution aux éditions Pocket jeunesse en septembre 2012

Parution aux éditions Pocket en septembre 2013

Traduit par Cécile ARNAUD

Mickey Bolitar – Tome 1

L’année n’aurait pu s’annoncer plus mal pour Mickey Bolitar. Des événements tragiques l’obligent à vivre temporairement chez son oncle Myron, qu’il croit au moins en partie responsable de sa situation. En plus, Ashley, sa nouvelle petite amie, n’est pas venue en cours depuis des jours et ne donne plus signe de vie. Pire, à l’adresse ou elle habitait personne ne semble la connaître. Mickey, qui a déjà vécu trop de séparations douloureuses, refuse de se laisser faire encore une fois.

Il découvre bientôt qu’Ashley n’était pas vraiment la jeune fille timide dont il était tombé amoureux et qu’elle fréquentait un milieu dangereux. Comme son oncle, Mickey est tenace et peu regardant sur sa propre sécurité, mais il ne s’attendait pas à ce que ses recherches ébranlent tout ce qu’il croyait savoir sur sa famille et mettent au jour une machination qui dépasse de loin tout ce qu’il pouvait imaginer. Mickey va avoir besoin d’aide… mais n’est-il pas déjà trop tard ?

(Source : Fleuve Noir – Pages : 288 – ISBN : 9782265092501 Prix : 18,90 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Le poids de la famille…

Mickey Bolitar se voit contraint de vivre chez son oncle Myron car sa mère est hospitalisée pour dépendance à la drogue. Pas évident de s’intégrer dans un nouvel établissement scolaire où son oncle a brillé par ses études et ses capacités sportives. Les comparaisons reviennent souvent. Il se lit pourtant d’amitié voir même un peu petit plus avec une jeune fille très réservée.

Mais elle va disparaitre du jour en lendemain sans donner d’explications à qui que ce soit. Mickey va essayer de retrouver sa trace avec deux acolytes un peu atypiques auxquels il s’est attaché : un geek et une jeune fille forte à l’allure gothique raillée par tous.

Je pense qu’Harlan Coben a gagné son pari avec sa nouvelle série. Il va pouvoir toucher les ados qui peuvent facilement s’identifier à Mickey : personnage indépendant mais fidèle à ses proches. Il y a également de l’humour dans ce texte, l’auteur s’amuse à écorner l’image du héros que nous connaissons depuis des années en lui donnant un côté un peu lourd, fleur bleue…

Cette série est un « spin-off » des aventures de Myron Bolitar. On a découvert Mickey dans le roman « Sous haute tension ». Il aura donc maintenant sa propre série qui s’adresse aux adolescents et aux adultes avec une parution simultanée (et au même tarif) en France chez deux éditeurs : Fleuve Noir et Pocket jeunesse

Le fond de l’histoire est pas mal : l’addiction aux drogues avec les risques de rechutes et l’impact sur la famille (promesses non tenues, espoirs déçus…). La difficulté de s’en sortir lorsqu’on a mis un pied dans certains établissements.

Un bon moment de détente et c’est avec plaisir que j’attaquerai le tome 2.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.